Est-il facile de louer un appartement sur Toulouse ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous souhaitez habiter dans les environs de Toulouse ? Trouver l’appartement idéal n’est pas une chose facile étant donné que vous ne savez pas l’état du marché locatif sur place. Pas de panique, voici quelques informations à connaître à propos des loyers  et de la gestion locative sur Toulouse.

L’état du marché locatif à Toulouse

A découvrir également : Immobilier : hausse des prix dans les grandes villes

Toulouse est une métropole à la fois conviviale et accueillante. Cette ville ne cesse de se développer grâce à sa culture et ses spécialités gastronomiques. Elle arrive à attirer plusieurs touristes tous les ans. Ainsi, le marché de la location est en plein essor et est très actif. Les demandes locatives sur place restent très fortes. Soit le montant des loyers reste constant ou en légère augmentation.

D’ailleurs, environ 65 % de la population locale sont des locataires et non les véritables propriétaires du logement. Cette ville intéresse un bon nombre d’étudiants, plus de 94 000, à cause de son côté animé et festif.

A lire aussi : Calculette prêt immobilier : comment ça marche ?

Ces universitaires affirment que c’est la deuxième ville de France où il fait bon d’y étudier. Plus de la moitié des demandes locatives sont de petit logement comme les studios et T2. Mais le quartier des facs est aussi sollicité par les étudiants.

Le prix du loyer à prévoir pour louer un appartement à Toulouse

Actuellement, le mètre carré dépasse les 4000 euros dans les quartiers populaires comme Saint-Étienne, Saint-Georges ou la place du Capitole. Voici les détails concernant les logements les plus loués à Toulouse en 2019.

Les petites surfaces

Toulouse fait partie des villes estudiantines françaises avec la présence des universités et écoles de renom et de qualité à savoir : l’université Toulouse I-Capitole, l’université Toulouse Business School ou encore l’université Toulouse Jean Jaurès. Environ 12 % de la population sur place sont tous des étudiants. Ces derniers logent dans des studios et petits logements.

La location de studio représente environ 29 % des baux réalisés à Toulouse tandis que les appartements de type T1 symbolisent 16 % des logements mis en location. La côte des loyers en euro/m2 pour un studio, T1 ou F1 jusqu’à 20m2 est de 15 euros/m2. Pour un logement qui comporte deux pièces, T2 ou F2 jusqu’à 40 m2, comptez environ 12 euros/m2.

En outre, cette attraction envers les petits logements toulousains s’explique à travers deux statistiques. Tout d’abord, le taux de chômage est de seulement 8,4 % alors que celui en France représente 10,7 %.

Ensuite, la capitale de l’Occitanie est classée à la première place en 2018 « au palmarès des villes de France où il faut bon vivre », selon l’Express. Ce sont donc les principales raisons de la présence des étudiants et jeunes cadres sur place. Ainsi, la demande de petits logements est toujours importante.

Les loyers moyens des appartements

Investir dans le domaine de l’immobilier à Toulouse s’avère être une très bonne idée. C’est un investissement à long terme et vraiment rentable. Seulement, il faudra louer votre appartement à un bon prix en fonction de plusieurs critères : logement vide ou meublé, état général de la maison, niveau de performance énergétique, présence d’ascenseur ou non, etc. Vous devez fixer un loyer au juste prix pour éviter un manque à gagner.

En moyenne, il faut 393 euros par mois pour louer un logement avec une chambre. La location d’un studio est de 466 euros, la location d’un T1 coûte environ 508 euros. Ce montant s’élève à 614 euros pour un T2 puis à 771 euros pour un T3 et 952 euros pour un T4.

De ce fait, réaliser un investissement locatif à Toulouse peut être une idée intéressante et fiable du fait de la forte demande des étudiants malgré que le coût de la vie à augmenté pour les étudiants à Toulouse.

Quels quartiers privilégier à Toulouse ?

Le Capitole qui se trouve en plein centre-ville est le lieu central et le point de rendez-vous des Toulousains. Cette place renferme le marché, les commerces, les restaurants, les bars, etc… À côté, il y a Jean Jaurès, les places Saint-Georges et Saint-Aubin.

Saint-Sernin est à l’extrémité des carmes, mais encore proche du Capitole. Le marché est délimité par le boulevard de Strasbourg, à côté du canal de midi. C’est un quartier très paisible, caractérisé par des biens immobiliers avec de belles briques rouges.

Si vous voulez investir à l’extérieur de la rocade toulousaine, dirigez-vous vers le Pont des demoiselles et parc du Canal. Le cadre qui règne est idyllique au bord du canal du Midi. Cet emplacement est un lieu de résidence pour les universitaires et les chercheurs des parcs technologiques de Rangueil et de Labège.

Ramonville-Saint-Agne-Rangueil est le centre universitaire de Paul Sabatier. Les écoles d’ingénieurs et de commerce ainsi que la faculté de pharmacie y sont implantées. Les étudiants en sciences et médecines peuplent principalement ce quartier.

Pour faciliter le déplacement des étudiants, le métro a été prolongé jusqu’à Ramonville. Ainsi, ces derniers pourront circuler rapidement de chez eux vers leurs universités.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons