Parapluie, parasol et ombrelle : quelles différences ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous vous êtes toujours demandé en quoi se distinguaient parapluies, parasols et ombrelles? Voilà qui devrait vous éclairer…  

Définitions

Commençons par définir ces trois termes :

A voir aussi : Comment se parfumer quand il fait très chaud ?

  • Parapluie : un parapluie est, selon le Larousse, “un accessoire portatif composé d’une étoffe tendue sur une armature pliante coulissant le long d’une tige qui sert de manche, et que l’on ouvre pour se protéger de la pluie”.
  • Parasol : la Larousse définit le parasol comme suit : “dispositif ayant la forme d’un grand parapluie, que l’on fixe à un support pour obtenir une protection contre le soleil”.
  • Ombrelle : l’ombrelle est quant à elle et toujours d’après le Larousse, un “petit parasol de dame portatif”.

Différences

En d’autres mots, le parapluie, comme son nom l’indique, sert à protéger de la pluie. Le parasol, quant à lui, vise à contrer le soleil. Et l’ombrelle, dans tout ça? Il s’agit en réalité de la version miniature du parasol.

Parapluie, parasol et ombrelle ne se distinguent pas uniquement par leur utilité. Leur taille, nous l’avons vu, diffère également. Mais les matières employées ne sont, elles non plus, pas identiques.

Lire également : Le parfum fait plier tous les hommes à nos moindres volontés

La toile de l’ombrelle, délicate, est généralement réalisée à l’aide d’un tissu fin, de papier ou encore de dentelle. Le tissu du parasol, plus rigide, est quant à lui moins raffiné. Ce dernier n’est généralement pas imperméable. Le parapluie se situe entre les deux, à la fois en termes de toile et de taille.

Si l’ombrelle et le parasol ont tout deux vocation à nous protéger du soleil, notons que le parasol peut s’insérer dans une base en vue de tenir en équilibre, ce qui n’est pas le cas de l’ombrelle, qui se tient à la main.

Comme si cela ne suffisait pas, le parapluie, qui, comme nous l’avons dit, sert à protéger de la pluie, peut, à défaut, également faire office d’ombrelle, alors que l’inverse est impossible.

Voilà qui est désormais plus clair, non ?

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons