Connaître la liste des vaccins obligatoires en 2018 pour les enfants de moins de 2 ans

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La ministre de la santé l’a annoncé en août dernier et le projet de loi est passé, dès le 1er janvier 2018 si vous avez un enfant de moins de 2 ans ce n’est plus trois vaccins qu’il devra recevoir obligatoirement. Qu’est ce qui a été rajouté dans la liste des vaccins obligatoires? Pour quelles raisons? Faisons un petit tour d’horizon de cette nouvelle donne.

Les nouveaux vaccins obligatoires

Quand on consulte la liste des vaccins obligatoires on constate qu’on est passé de 3 à 11 vaccins, soit 8 vaccins obligatoires en plus. Ainsi, aux injections contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite s’ajouteront celles contre l’haemophilius influenzae, la coqueluche, l’hépatite B, la rougeole, les oreillons, la rubéole, le méningocoque C et le pneumocoque. Ces différents vaccins seront rendus obligatoires pour tous les enfants de moins de 2 ans et ceux nés à partir de la date d’entrée en vigueur de la loi.

Les raisons de l’extension de la liste des vaccins obligatoires

Pourquoi la liste des vaccins obligatoires a été étendue? Selon la ministre de la santé il est question de rendre obligatoire des vaccins qui jusqu’alors étaient recommandés, laissant la latitude aux parents de vacciner ou pas leurs enfants. Or cet état des choses a conduit à la réémergence de certaines infections. Une meilleure couverture vaccinale permettra d’amoindrir de manière considérable les risques d’épidémies périodiques. Cliquez ici pour davantage de détails sur les motivations d’une telle mesure.

Des risques pour la santé des enfants?

Rajouter des vaccins dans la liste des vaccins obligatoires n’expose pas particulièrement la santé de vos enfants. Ces vaccins sont déjà injectés à plusieurs depuis plusieurs années. Ils sont connus pour être des produits surs dont les bénéfices sont établis. Par ailleurs, un grand nombre de médecins ont signé une pétition pour soutenir cette nouvelle mesure, ce qui a de quoi être rassurant. À ce sujet lisez cet article.

Ce qui va changer en pratique

C’est légitime de vous poser la question de savoir ce que la nouvelle liste des vaccins obligatoires va changer en pratique. On vous rassure, pas grand chose. L’augmentation des vaccins obligatoires représente au total 10 injections à étaler sur deux années. Par ailleurs les vaccins seront pris en charge à 65% par l’assurance maladie, 35% par les mutuelles complémentaires, et certains centres offriront une prise en charge totalement gratuite.

Les sanctions en cas de refus

Il est prévu que les parents qui vont soustraire leurs enfants à la liste des vaccins obligatoires encourent selon le code de la santé publique jusqu’à 6 mois de prison et 3750 euros d’amende; et selon le code pénal jusqu’à 2 ans de prison et 30.000 euros d’amende. Quant à l’enfant, il court le risque de ne pas être admis à l’école. Une clause d’exemption pourrait cependant être prévue pour les parents farouchement opposés à la vaccination

En conclusion, à compter du 1er janvier 2018 la liste des vaccins obligatoires passera effectivement de 3 à 11. Financièrement ça ne vous coûtera rien; dans la pratique ça ne change pas grand chose, et à moins d’avoir de bonnes raisons de vous y opposer s’y soumettre vous mettra à l’abri de sanction. Quant à savoir si la liste s’arrêtera là, seul l’avenir nous le dira.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons