Connaître les maladies de la cornée

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La cornée est la membrane qui protège l’iris et renvoie la lumière. C’est donc la première couche que rencontrent les rayons lumineux avant d’atteindre la rétine. L’action de l’humeur aqueuse, qui la nourrit de l’intérieur, et les larmes, de l’extérieur, lui permettent de rester transparente. Cette paroi est fragile et a peu de défense, ce qui laisse la place libre aux microbes.

 

A découvrir également : La durée de vie d’un plancher de bois franc

L’inflammation de la cornée

Les maladies de la cornée sont généralement des maladies liées à des traumatismes ou des maladies inflammatoires.
Une inflammation de la cornée, mais sans infection, se nomme kératite. La cause peut être traumatique c’est le cas lors d’une piqure, d’une éraflure ou d’un coup. La cause peut aussi être caustique dans le cas de l’introduction d’un produit dans l’oeil, ou lumineuse par l’intermédiaire du soleil par exemple.

 

Lire également : L’importance du traitement des eaux usées en station d’épuration

Les infections de la cornée

 

L’herpès cornéen

La membrane peut aussi être attaquée par des bactéries ou par un virus comme celui de l herpès cornéen. Le patient souffrant d’herpès cornéen ressent une douleur à l’oeil. Ceci peut être accompagner d’une perturbation du clignement de l’oeil ou de spasmes des paupières empêchant ainsi la réhydratation de l’oeil et son nettoyage.
90% de la population française est touchée par ce virus, qui a la particularité de rester au repos dans certains ganglions neurologiques et peut donc récidiver dans certaines conditions sous forme labiale, oculaire ou génitale.
La kératite herpétique est une maladie de l’oeil répandue. Si les poussée sont nombreuses, des cicatrices peuvent apparaître au centre de la paroi et réduire la vision.

L’ulcère cornéen

Si l’atteinte est ponctuelle et profonde, on parle d’ulcère cornéen. Il s’agit d’une lésion de la cornée (sur la surface de la membrane) causée par un traumatisme ou par une infection. Les symptômes sont une irritation et un larmoiement de l’oeil, qui peuvent être douloureux. Des ulcérations peuvent également être présentes en surface. Un ulcère peut mettre du temps à guérir et peut récidiver, surtout dans le cas où il est causé par le virus de l’herpès.

Traumatisme cornéen

En cas de traumatisme cornéen ou d’infection, les différentes tuniques accompagnant la cornée peuvent à leur tour s’enflammer selon la profondeur de l’atteinte. On parle alors, selon les cas d’uvéite, de kératoconjonctivite ou de conjonctivite .

crédit : creative communs attribution license by Murat Hasanreisoglu and Rahamim Avisar

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons