Hippodrome de St-Cloud, un écrin de verdure à Paris

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Hippodrome de Saint-Cloud, aux portes de Paris est un véritable écrin de verdure qui comprend des pistes mais également un golf, le tout dans un cadre verdoyant. Un lieu unique qui a failli être en partie bétonné dans les années 1970, mais qui échoua sous la pression populaire.

L’histoire de l’hippodrome

Lové aux portes de la capitale française, l’hippodrome de Saint-Cloud attire bien évidemment les turfistes, mais également de nombreuses personnes ou familles quand les beaux jours reviennent. Il faut dire que ce lieu est bien plus qu’un simple hippodrome. En effet, le domaine de la Fouilleuse sur lequel il est implanté est un véritable écrin de verdure. Sa création remonte à 1898, quand Edmond Blanc, propriétaire et éleveur de chevaux fortuné décide d’en faire l’acquisition pour y entraîner ses champions. L’ensemble du domaine est ainsi organisé autour d’une luxueuse demeure.

A lire également : Qu'est-ce qu'on offre à maman pour Noël ?

Par la suite, il concède à la « Société d’Encouragement pour l’amélioration du cheval français de demi-sang » qui est menacée de ne plus avoir de lieu pour courir, un bail d’un demi-siècle. Trotteurs et galopeurs courent alors sur les mêmes pistes. En raison de la Seconde Guerre Mondiale et de l’occupation allemande, l’hippodrome ferme jusqu’en 1945.

Sept ans plus tard, le président de la « Société d’Encouragement pour l’amélioration du cheval français de demi-sang », Marcel Boussac, qui est également alors un important industriel français, en fait l’acquisition. Au débuts des années 1970, il projette de faire construire un gigantesque complexe immobilier sur une partie du domaine de la Fouilleuse. En cette période où la demande immobilière est très forte, l’industriel obtient sans la moindre difficulté toutes les autorisations légales pour mener à bien son projet. Malheureusement, c’était sans compter sur l’opinion publique. De nombreuses voix s’élèvent contre ce qui est jugé comme le massacre d’un lieu magnifique. La pression est telle, que le président français, Valéry Giscard d’Estaing, intervient et lève les autorisations.

A voir aussi : Visiter la Catalogne, les incontournables !

Par la suite, c’est dans les écuries et la belle demeure laissées vacantes que le Paris Country Club s’installe dans les années 1980.

Des projets immobiliers récurrents

Si l’hippodrome est classé à l’inventaire des monuments historiques, il en est tout autrement du domaine de la Fouilleuse. Ainsi, de manière régulière, des promoteurs immobiliers tentent de grignoter des parcelles de ce domaine pour y construire des logements haut de gamme. Le dernier projet date seulement de 2014. Il a toutefois échoué, encore une fois grâce à la vigilance et à la mobilisation des élus locaux, des riverains et des amoureux de ce cadre unique à seulement dix minutes de la capitale française.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons