Comment bien renégocier son prêt immobilier ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La réalisation de tâches importantes de vie implique souvent le recours à services bancaires comme les prêts. Dans la pluralité des prêts qui sont le plus souvent sollicités figure le prêt immobilier. Dans la pratique, ces prêts immobiliers peuvent être renégociés dans une perspective de rééchelonnement. Il faut alors que les clients des banques se rapprochent des services pour une approche plus directe. Découvrez ici comment renégocier un prêt immobilier !

En quoi consiste la renégociation de prêt immobilier ?

Quand vous avez souscrit un crédit immobilier, il implique un engagement à taux spécifique à cette offre de prêt. Dans la durée sur laquelle va couvrir le prêt, les taux peuvent subir des modifications.

A découvrir également : Est-il nécessaire de faire appel à un courtier immobilier?

Il est possible d’envisager une renégociation de votre prêt quand les taux qui y sont appliqués subissent une baisse considérable. Le but de la renégociation est l’obtention d’un taux plus avantageux et aussi d’avoir une baisse du coût total du prêt.

Dans la pratique de la renégociation du prêt immobilier, il est important de connaître les cibles possibles. Il peut s’agir de la réduction des différentes mensualités qui restent à payer avant le terme du prêt. Il peut aussi s’agir d’une diminution de la durée totale de l’emprunt. La différence qu’il est important de faire est de distinguer la renégociation du prêt et le rachat du prêt.

Lire également : Comment louer un appartement à Bordeaux ?

Quand peut-on renégocier son prêt immobilier ?

Vous pouvez renégocier votre prêt immobilier quand vous voulez, mais il est important de faire certaines analyses pour en bénéficier au maximum. Il est aussi recommandé de faire des simulations sur les différentes périodes de baisses des taux pratiqués.

Au-delà de ces considérations, les facteurs fondamentaux permettant de réaliser des économies conséquentes devant être prises en compte sont :

  • la précaution de faire la demande de renégociation quand vous êtes dans la première moitié de votre échéancier ;
  • la possibilité d’obtenir un nouveau taux avec un écart qui avoisine 0,7 à 1 % ;
  • le montant restant du prêt est au moins de 70 000 euros.

Après la connaissance de ces modalités, vous pouvez penser aux frais de renégociation de votre prêt immobilier.

Les frais de renégociation du prêt immobilier

La renégociation ne se présente pas comme une activité qui génère un coût supplémentaire comme des pénalités de rachat de crédit habituel. Il faut néanmoins vous attendre à payer des frais de constitution de dossiers.

Ces derniers changent selon les institutions, vous pouvez donc payer une somme forfaitaire ou alors une proportion du montant total. Pour que le dossier ne souffre pas de vices de vice de constitution, il faut veiller à ce qu’il soit composé des pièces suivantes :

  • les papiers d’identité ;
  • un jeu des trois dernières fiches de paie ;
  • les dernières fiches d’avis d’imposition ;
  • les relevés bancaires ;
  • les justificatifs de placement ou d’épargne ;
  • la présentation de l’échéancier en cours.

La renégociation du prêt immobilier est une opération bancaire qui présente un nombre élevé d’avantages qui y sont rattachés. Pour profiter de ces avantages, vous pouvez alors vous rapprocher de vos prestataires de services bancaires habituels. Il faut dire que les banques en ligne sont de plus en plus tournées vers cette catégorie de services qui est tout à fait abordable.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons