Se protéger des risques pour votre pare-brise en période de froid

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Rouler avec un pare-brise fissuré présente de nombreux risques pour le conducteur d’où la nécessité de le protéger. L’hiver est sans doute la période de l’année la plus délicate d’autant plus que tout contact entre l’habitacle du véhicule et le froid extérieur cause des chocs thermiques qui entrainent la plupart de temps, de nombreux dégâts sur la voiture. Pour ce qui est de votre parebrise, prendre des précautions pour le protéger est essentiel, car c’est ce qui permet au conducteur d’avoir une meilleure visibilité.

Quels sont les risques de rouler avec un parebrise fissuré en hiver ?

L’une des principales causes de la fragilisation du pare-brise est bien évidemment le froid. Cela se caractérise la plupart de temps par les traces de fissures sur cette partie du véhicule. Rouler avec un tel équipement vous expose à d’énormes dangers d’où la nécessité de faire appel à un expert comme Carglass® qui intervient de toute urgence pour remplacer cette importante pièce de votre véhicule. En effet, elle est dotée d’une équipe de professionnels qui réparent votre pare-brise à Gonesse à l’aide d’un matériel de pointe. Un parebrise fissuré réduit considérablement votre visibilité pendant la conduite tout en vous exposant à des accidents. Cela compromet automatiquement votre sécurité et celle de vos passagers.

A voir aussi : Trouver une Peugeot occasion à Pelissanne

Quelles solutions pour éviter les dangers pour son parebrise en hiver ?

Plusieurs options peuvent être envisagées lorsqu’il s’agit de protéger son pare-brise du froid. Généralement exposé à la neige ou au givre, il est conseillé d’utiliser le papier journal ou une bâche en plastique en hiver pour protéger cette partie de votre véhicule. En cas de givre sur votre parebrise, certaines pratiques sont recommandées. Cliquez ici pour en savoir plus.

prendre soin de sa voiture en hiver

A lire aussi : Quand changer les pneus de son véhicule ?

L’utilisation du sel ou d’un grattoir

Contrairement à l’utilisation d’eau chaude qui crée inéluctablement un choc thermique, plusieurs autres astuces existent pour dégivrer son véhicule. L’utilisation d’un grattoir est conseillée même si cela nécessite un peu d’effort physique. Si vous décidez d’utiliser du sel, vous devez éviter qu’il ne soit en contact avec les joints et la carrosserie au risque de les endommager d’où la nécessité de le manier avec beaucoup de précautions.

Éviter les chocs thermiques

Étant donné que les chocs thermiques sont majoritairement à l’origine des fissures sur le pare-brise, il devient important de faire attention à cette pièce du véhicule au moment de son entretien en hiver. Le chauffage fait également partie des causes de ces chocs et c’est d’ailleurs pour cette raison que les spécialistes déconseillent de mettre le chauffage dans la voiture avant qu’elle n’ait chauffé pendant quelque temps. Pour ce faire, il est recommandé de parcourir quelques kilomètres avant d’actionner le chauffage.

L’utilisation d’un produit antigel au lave-glace

Au moment de se servir du lave-glace, ce produit va aider à nettoyer les givres qui se trouvent sur le parebrise de votre véhicule.

En cas de fissures sur votre pare-brise, la meilleure chose à faire serait de le remplacer et c’est pour cela que faire appel à un professionnel est essentiel. Ce dernier vous fera gagner du temps en le changeant rapidement.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons