Peut-on faire confiance aux véhicules intelligents ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

 

Les technologies de véhicules autonomes, sont depuis le début les plus perturbatrices depuis le commencement de l’automobile. Un certain nombre des compagnies les plus importantes et influentes au monde ont investi des milliards de dollars dans les moyens de transport « sans conducteur » .

Le concept

Dans l’ensemble, la voiture autonome est une voiture automatique pouvant se déplacer seul sans qui ai besoin d’intervenant. Elle peut freiner, accélérer, tourner et se garer toute seule.
Plusieurs styles de voitures autonomes existent, les premiers essais dates de 35 ans, dans un laboratoire robotique japonnais. En 2003, Toyota lance un premier concept de voiture auto-guidée pouvant se stationner toutes seules. D’autres constructeur ont suivis la même technologie sur certains de leurs modèles comme Ford et Mercedes-Benz, la clientèle visé est plus haut de gamme.

D’autres systèmes s’intègrent rapidement aux nouveaux modèles de véhicules. On parle là de technologies plus accessibles au grand public : les détecteurs d’angle mort, avertisseurs de franchissement de ligne ou même freinage automatique.

2 . Avantages & inconvénients

Les voiture autonomes a des avantages et des inconvénients comme toute nouvelle invention, elle n’est pas fiable à 100% .

Les avantages :

Baisse de la pollution: donc une réduction des émissions de CO2 et autres éléments polluants.
Baisse de la consommation de carburant
Nombre d’accidents sur les routes réduit : des études ont démontré que 9 accidents sur 10 sont dus à des erreurs humaines, notamment à la fatigue aux volants.
Moins de bouchons : une régulation de la circulation optimisée permet de réduire les embouteillages.
Les inconvénients :

Le système de pilotage automatique n’est pas sans risque.

Des erreurs possibles du point de vue technique : au mois de mars une personne à été victime d’un accident. Il a enclenché la marche arrière alors qu’un bus se trouvait à quelques mètres derrière lui. Actuellement, cette technologie nécessite encore une intervention humaine.
Possibilité de réduction de la visibilité : en cas de mauvais temps ( brouillard épais, de neige ou de pluie ), il se peut que les systèmes des capteurs dont le véhicule est équipé soient brouillés. Le mode pilotage automatique n’est plus alors fiable à 100%.

Les consommateurs près à lâché le volant

Le fantasme de la voiture sans pilote est presque aussi vieux que la voiture elle-même. Mais au fur et à mesure du temps que les avancées technologiques d’automatisation de la conduite se déploient auprès du grand public, la fiction prend place à la réalité et le consommateur affiche un grand enthousiasme sur l’avenir de ces véhicules. Lorsque l’on interroge les automobilistes trois personnes sur quatre ont pensé que la voiture 100% autonome sera bel et bien une réalité. Pour certains la voiture automatique sera comme un lieu de divertissement (restauration, beauté et connexions Internet), . Mais certain de ses avis ne sont pas partagés des automobilistes affichent une certaine méfiance et avouent qu’ils garderont un œil attentif sur la route.

Pour suivre l’actualité de l’automobile cliquez sur le lien suivant : http://www.abcdelauto.com

 

 

 

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons