Traduction professionnelle: les différents types de traduction

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous pensez que les traducteurs se contentent de traduire un texte d’une langue à une autre ? Détrompez-vous. Le métier de traducteur est en réalité bien plus complexe qu’il n’y paraît. Pour s’en rendre compte, il convient de distinguer les différents types de traduction qui existent.

1. La traduction technique

Le terme « traduction technique » peut désigner deux tâches distinctes. En effet, lorsqu’un traducteur s’attelle à la traduction d’un mode d’emploi ou d’un manuel, par exemple, on dit qu’il réalise une traduction technique. Cependant, on qualifie également de traduction technique le fait de traduire un texte en relation directe avec les domaines de l’industrie, de l’électronique ou encore de l’informatique. Pour réaliser un travail précis, le traducteur doit posséder les connaissances nécessaires dans ces différentes matières.

A voir aussi : Campagne AdWords: le top 25 des mots-clés les plus chers

2. La traduction juridique

Est qualifiée de « traduction juridique » la traduction d’un texte de loi, d’un contrat, de conditions générales de vente, d’un règlement, etc. Pour pouvoir réaliser des traductions juridiques, le traducteur doit disposer d’une formation adéquate.

3. La traduction assermentée

La traduction assermentée est proche de la traduction juridique. Elle consiste en l’authentification de traductions officielles (contrat de mariage, testament, etc.).

A lire aussi : Les dernières nouvelles technologiques publiées sur Le Blog-techno.fr

4. La traduction médicale

Pour être un bon traducteur médical, le professionnel doit être en possession d’un solide bagage afin de pouvoir jongler avec les nombreuses terminologies. La traduction médicale demande énormément de rigueur. N’est donc pas traducteur médical qui veut.

5. La traduction littéraire

Pour être qualifié de traducteur littéraire, il vous faut être en mesure de jongler avec les mots sans aucune difficulté. Il est exigé de ce dernier qu’il respecte la mélodie du texte, le style particulier de l’auteur tout en étant capable de déceler le sens caché des mots employés.

6. La traduction financière

Parmi les tâches du traducteur financier: la traduction de bilans et de rapports annuels. Une aptitude particulière aux chiffres est donc exigée.

7. La traduction classique

La traduction classique, comme son nom l’indique, porte sur des textes sans caractéristique particulière.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons