Qu’est-ce qu’un prêt pour FICP ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Mauvaise nouvelle : pour les personnes qui sont inscrites au fichier national des incidents de crédit de paiement, il ne leur sera pas possible de payer leurs factures avec des chèques de banque, des cartes de crédit, etc. Il leur est même légalement impossible d’obtenir un prêt auprès des organismes de crédit. Que peuvent faire les fichées banque de France ?

Qu’est-ce qu’être fiché au FICP ?

Cette mesure a été prise pour éviter un surendettement des ménages français. En clair, ceci veut dire que vous avez manqué le paiement de deux mensualités auprès d’un organisme de crédit aux particuliers. Celui-ci est alors obligé de signaler votre cas à la banque de France, laquelle vous inscrira d’office dans le registre de la FCIP.

Lire également : Qualités et attributs d’un bon entrepreneur

Il est clair dans ce cas précis que pour obtenir un prêt pour ficp, l’aboutissement est extrêmement difficile, voire impossible. Cette situation limite considérablement la liberté de mouvement des familles touchées par cet interdit bancaire, ils doivent trouver au plus vite une rentrée d’argent quelconque pour régler les problèmes d’argent ! Étant donné que les sociétés de crédit consultent d’office le fichier national des chèques irréguliers auprès de la BDF avant d’octroyer un crédit, toute aide de leur part est donc invraisemblable.

Les solutions pour fichés FICP

Le plus urgent pour ceux qui sont fichés FICP est de sortir au plus vite de cette condition difficile pour vivre plus confortablement le quotidien. Les solutions peuvent être diverses, comme demander de l’aide aux amis et à la famille, il y a aussi les prêts d’honneur, les aides financières d’urgence à court terme ou le microcrédit à titre personnel. Ce sont des crédits spéciaux pour les fichés FICP, elles permettent souvent de sortir de ce fichage déshonorant et retrouver une vie familiale stable.

A lire en complément : Start-up, la société qui démarre

Il est aussi possible d’obtenir un prêt pour ficp même en cas d’interdit de crédits par la banque de France. Ceci concerne les personnes physiques qui sont :

  • Au chômage, dû à une compression de personnel ;
  • Encore actives et qui ont une fiche de paie régulière ;
  • Propriétaires d’un bien immobilier.

Les autres solutions pouvant être recourues pour les fichés FICP et à part les aides d’urgence à court terme existent aussi. Celles-là doivent être examinées sérieusement et avec prudence. Il peut s’agir de :

Aides privées ou par un financement participatif par les membres d’un microorganisme de crédit ;

  • Prêts privés obtenus à travers les banques étrangères ;
  • La vente à réméré pour les propriétaires d’un bien immobilier.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons