Que faut il savoir sur le troisième pilier

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le 3ème pilier est une prévoyance suisse complétant les prestations proposées par les 1er et le 2ème piliers. Il est facultatif et s’adresse à toutes les personnes réalisant une activité lucrative en suisse et souhaitant préparer sa retraite. La souscription à ce type de placement présente autant d’avantages. Tout savoir sur le troisième pilier.

Qu’est-ce que le troisième pilier ?

Il s’agit d’une prévoyance privée et facultative que vous pouvez choisir en tant que complément de vos 1er et 2ème piliers. Il fait partie du système de prévoyance suisse. Il est créé en 1972.

A voir aussi : E-shops : comment gérer l’e-réputation ?

À partir du moment où vous souscrivez un Troisième pilier, vous versez régulièrement une cotisation dans votre compte. Le capital constitué peut servir à financer la retraite afin de faire face à la diminution de revenu et s’offrir un niveau de vie plus confortable. Il peut également être utilisé pour autres choses, comme le financement de l’achat d’une résidence principale, le financement de sa propre affaire, l’amortissement de son prêt hypothécaire ou encore le financement des travaux de rénovation de la résidence principale.

Les frontaliers peuvent-ils souscrire un troisième pilier ?

Vous vous demandez si les frontaliers peuvent bénéficier du troisième pilier suisse ? Alors, il faut d’abord faire la différence entre les deux types de 3ème pilier existant :

Lire également : Quel salaire pour bénéficier du RSA ?

  • Le 3ème pilier A, appelé également prévoyance individuelle liée : avec celui-ci, les échéances, le montant maximal des primes et les conditions de retrait anticipé doivent être définis préalablement. Peuvent en souscrire les salariés ayant une caisse de pension et aussi les travailleurs indépendants qui ne sont pas dotés de caisse de pension. Les frontaliers travaillant dans le canton de Genève ont également droit à la souscription ;
  • Le 3ème pilier B: celui-ci ne s’adresse qu’aux résidents suisses uniquement. Sa particularité est que le souscripteur bénéficie d’une liberté totale sur son contrat d’assurance (montant des primes, échéances, désignation du bénéficiaire, etc.

Quels avantages de souscrire un 3ème pilier ?

Le troisième pilier présente un certain nombre d’avantages :

  • Complément de retraite, dans la mesure où il permet de bénéficier des rentes issues du 2ème et du 3ème Vous avez également la possibilité de récupérer l’intégralité du capital ;
  • Protection des proches: en cas de décès de l’assuré avant le départ à la retraite, le capital sera transmis à ses héritiers. Il s’agit de la totalité du capital prévu dans le contrat dans le cadre d’un 3ème pilier assurance ou uniquement du capital versé dans le cadre d’un 3ème pilier bancaire ;
  • Défiscalisation: le montant de cotisation annuelle que vous versez est déduit de l’impôt que vous devez verser. Le montant maximal déductible est différent selon qu’il s’agisse d’un 3ème pilier lié ou d’un 3ème pilier libre ;
  • Protection contre la maladie ou l’accident: avec l’assurance, le 3ème pilier peut être souscrit avec l’option assurance perte de gain. Cette dernière permet de bénéficier d’une indemnisation en cas d’accident, maladie ou incapacité de travailler.

Comment procéder pour souscrire un troisième pilier ?

La souscription d’un troisième pilier se fait généralement auprès d’une banque ou d’un assureur. Pour dénicher un meilleur contrat, pensez à vous servir d’un comparateur de 3ème pilier proposé par certains sites internet. Certaines plateformes sont en mesure de comparer des offres proposées par plus de 35 compagnies.

Partager.