Nouvelle Renault Mégane RS : Résolument Sportive

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Depuis bientôt 15 ans, la gamme sport de Renault est en train de connaitre un réel succès auprès des consommateurs. Après Mégane II en 2003 et Mégane III en 2009, voici la nouvelle version de la Mégane qui affiche des caractéristiques très enviables. Ce qui laisse dire que la saga continue de plus belle et que la Mégane est toujours aussi enviable. D’après les premières images, on peut dire que l’esprit Mégane est toujours aussi présent. Mais Renault a tenu à lui donner un nouvel élan technologique : châssis, moteur, finitions, etc.

Une véritable signature Renault

Au premier coup d’œil, les véritables amateurs de la Mégane seront sans doute satisfaits de ce que leur offre ce nouveau modèle de véhicule. D’ailleurs, pour la jouer encore plus court, Renault a beaucoup joué sur la reconnaissance, « une signature lumineuse ». Dès lors, vous ne serez pas étonné de voir les 3 petits feux en losange sous les phares. Une caractéristique qui rappelle un peu les modèles que nous avons pu voir en F1.

À noter que cette nouvelle Mégane RS est un modèle de caractère avec des passages de roues augmentées par rapport à la 5 portes. Pour bien chanter, une double sortie d’échappement a été prévue entre deux sculpturales.

Bien plus qu’un moteur

Lorsqu’on parle d’une voiture sportive, on a souvent tendance à s’intéresser au moteur. Pour la Mégane RS, il faut dire que la marque n’a cessé d’évoluer sur ce plan. En effet, elle est partie de 223 chevaux en 2003 pour finir à 280 aujourd’hui. Avec ce nouveau modèle, Renault près de Vitrolles a encore sorti le grand jeu avec une double entrée d’air, un chemisage et un traitement des soupapes au carbone.
Toutefois, il faudra débourser 3200 euros pour la boite mécanique et 4000 euros pour la boite automatique.

Notez que pour se servir de ce modèle, il faut 2 boites de vitesses : une à double embrayage EDC dédiée et une à 6 rapports manuels pour le châssis. Mais ce n’est pas tout, car Renault est une marque très connue dans la conception de traction. Pour cette Mégane RS, il ne fallait pas déroger à la règle. Elle dispose d’un train avant avec des pivots indépendants qui ont été inaugurés avec le premier modèle RS. S’y rajoutent des butées d’amortisseurs hydrauliques sur les 4 roues, mais aussi une très grosse astuce : le 4 control ( 4 roues directrices).

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons