Maisons connectées

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Avec la modernité, on trouve différentes sortes de maisons présentées sur le marché. Mais la dernière qui joue sa meilleure carte est la maison connectée. Elle est également appelée maison intelligente. Avec la technologie et l’ingéniosité des chercheurs et de nombreux scientifiques, le paradigme de la maison intelligente nous ouvre ses portes.

Ce qu’est réellement une maison connectée

Plus connue avec le qualificatif « intelligente », la maison connectée est un rêve futuriste de ceux qui ont mis en place le nouveau concept. La maison connectée est une maison qui fait circuler des informations sur de nombreux plans de l’intérieur de cette dernière vers l’intérieur. Elle devient donc, de façon simple, une grande boite mécanisée et contrôlée à distance. Tout ceci pour reprendre la définition de Jeuland qui la définit comme une maison disposant de fonctionnalités qui peuvent simplifier la vie de ses habitants au quotidien. Elle est donc par excellence très futuriste. Et il ne s’agira pas seulement d’informations mais d’énergie également. Des échanges via un smart grid.

L’allure en général

Si la maison connectée est conçue comme étant un habitat très futuriste, son apparence n’en demeure pas pour autant. Même en suivant une conception complexe au fil des années, une maison connectée peut être une maison comme tant d’autres. Elle peut adopter une allure modeste et discrète à l’exception que ses fonctionnalités sont nettement différentes et plus évoluées. On recense aujourd’hui de nombreuses maisons connectées dans le monde mais certaines restent très discrètes via leurs apparences. Il faut attendre d’entrer à l’intérieur pour apprécier le potentiel de la maison. Si le concept a été rapidement véhiculé par la science-fiction, la maison connectée semble toujours garder un aspect peu évocateur.

Comment elle fonctionne

Une maison connectée est assimilable à un ordinateur ou à un smartphone. Elle est viable via la connexion aux réseaux et s’ouvre à une communication très large à partir du moment où elle est connectée. La maison connectée échange des informations mais également de l’énergie. Ces échanges se dont non seulement à l’intérieur de la maison mais aussi à l’extérieur. Ainsi, comme une grande machine, les échanges se font avec des infrastructures et des logements se trouvant dans le périphérique. C’est assimilable à une fonctionnalité bluetooth. Les échanges se font via un smart grid et il est question d’internet d’énergie. Une fonctionnalité amusante car on peut se connecter et « parler » à la maison via une tablette ou un téléphone. Avec des interfaces spécialisées, on peut voir en temps réel ce qui se passe à l’intérieur de la maison tout en prenant en compte la fonctionnalité de cette dernière dans sa globalité.

Les qualifications d’une maison connectée

Une maison connectée n’est pas qualifiée en tant que telle si elle ne présente pas les points suivants : il faut que l’information circule librement autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison, les ordinateurs intégrés doivent pouvoir parler entre eux, elle est équipée avec des fonctions faciles à utiliser et à manipuler, la domotisation ne consiste pas en un patchwork de gadgets, elle ne simplifie pas la vie quotidienne des habitants, qu’elle n’apporte pas le confort et la sécurité nécessaire.

Un concept archaïque renouvelé

L’utilisation de la technologie et de l’intelligence informatique ne date pas d’hier. Le concept s’est appuyé sur la domotique. Avec quelques mises en place, on installe des câbles (par fil mais aussi par réseau). Mais les principaux acteurs restent essentiellement l’internet, l’informatique automatique et les objets nécessaires pour établir une communication. La maison est tout simplement une maison normale sauf qu’elle vit en temps réel et tout se règle via une connexion préétablie durant les installations faites.

Consultez également un blog sur la maison ou déco qui vous donnera des idées de maison moderne et connectée.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons