Maison: l’importance d’une bonne ventilation

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Silencieuse et discrète, la ventilation, bien qu’on ai tendance à l’oublier, constitue au sein d’une maison un élément essentiel. Quel rôle joue-t-elle? Pourquoi est-elle indispensable? Quels sont les conséquences de son absence? Quelles différences existe-t-il entre les différents systèmes proposés? Faisons le point. 

Auparavant, ouvrir les fenêtres quelques minutes durant suffisait à assainir l’air ambiant. Aujourd’hui, il en est désormais tout autre. La faute à qui? À l’isolation!

Lire également : Fabrication d’un patio, les conseils à suivre

Les conséquences d’une mauvaise ventilation

Les maisons actuelles, contrairement aux anciennes, bénéficient d’une bien meilleure isolation. Si cette évolution a le mérite de rendre drastiquement moins salées les factures énergétiques, il en résulte toutefois un inconvénient: ces habitations, isolées de manière optimale, peinent à se renouveler en air frais et emprisonnent donc humidité, polluants ménagers et autres joyeusetés.

L’humidité peut à elle seul détériorer revêtements, plâtres, bois de charpente, sol, favoriser l’arrivée des moisissures ou, pire, des termites… Comment? Lorsque l’humidité n’est pas évacuée, elle est amenée à se condenser sur des surfaces froides, ce qui génère la production de gouttelettes d’eau, elle-même responsables de ce type de dégât.

Lire également : Résoudre les problèmes liés à son travail

Mais l’humidité n’est pas la seule qu’il faille craindre. Lorsque vous respirez, lorsque vous cuisiner ou encore lorsque vous faites le ménage, vous contribuez à polluer l’air intérieur. Lorsque cette même pollution n’est pas évacuée, elle peut être vectrice de biens des maux: pathologies allergiques, respiratoires, oculaires, etc.

Le rôle de la ventilation

Un système de ventilation, vous l’aurez compris, s’avère donc aujourd’hui tout a fait indiqué, pour ne pas dire nécessaire. Son rôle? Défaire une habitation de l’air vicié qu’elle contient au profit d’air sain.

Quel système de ventilation?

Un fois ce principe intégré, reste toutefois a opter pour le système de ventilation qui convient à vos besoins, à votre portefeuille ou encore à votre habitation:

  • La ventilation “naturelle”: la ventilation dite naturelle consiste à équiper murs et fenêtres de simples grilles de ventilation, visant à laisser l’air entrer et sortir.
  • Pulsion mécanique et extraction naturelle: grâce à ce système, l’air est insufflé dans l’habitation grâce à un ventilateur et en ressort naturellement via des grilles et tuyaux verticaux.
  • VMC simple flux: le système de ventilation à simple flux est le contraire du système précédent. Il allie donc pulsion naturelle et extraction mécanique.
  • VMC double flux: la ventilation mécanique contrôlée double flux est le système de ventilation le plus abouti. La mécanique entre en action tant pour l’insufflation que pour l’extraction.

Renseignez-vous auprès de professionnels quant à savoir celui qui vous siérait le mieux.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons