Maison basse énergie, maison passive et maison zéro énergie: quelles différences?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous êtes sur le point de vous lancer dans la construction de votre future habitation? S’il est clair que vous opterez pour une maison respectueuse de l’environnement, vous êtes actuellement occupé à hésiter face aux différentes solutions s’offrant à vous? Maison passive, maison basse énergie ou maison zéro énergie? Vous ne parvenez pas à effectuer un choix? Ensemble, passons ces trois options en revue afin d’y voir plus clair.

Maison basse énergie: définition

Les besoins énergétiques d’une maison dite basse énergie ne doivent pas excéder 35kWh/m² et par an. Son niveau d’isolation doit quant à lui être inférieur à 30 alors que son niveau de consommation énergétique dois se situer aux alentours de 60. Pour atteindre ces résultats, le recours à des châssis double voire triple vitrage s’avère nécessaire. Il convient également de l’équiper d’un système de ventilation performant, d’un système de chauffage de type pompe à chaleur, chaudière à condensation ou autre alors que les apports énergétiques du soleil devront également être pensé.

A lire en complément : La mode masculine se développe

Qu’est-ce qu’une maison passive?

La maison passive se veut encore plus sévère que la maison basse énergie. Ses besoins en termes d’énergie doivent, pour être qualifiée comme tel, se situer en dessous de la barre des 15kW/h/m² par an. L’étanchéité à l’air sera également analysée de manière stricte, tout comme le pourcentage de surchauffe, qui ne devra pas excéder 5%. Pour cela, 25 à 40cm d’isolation seront nécessaires au niveau des murs, 20cm en ce qui concerne le sol et environ 45cm au niveau de la toiture.

Et la maison zéro énergie, dans tout ça?

Peut-être qualifiée de maison zéro énergie une habitation dont les besoins en énergie de chauffage sont totalement pris en charge par une source de production d’énergie renouvelable. En d’autres termes, une maison zéro énergie se suffit à elle-même en produisant l’énergie nécessaire à sa propre consommation. Il ne fait nul doute que la maison zéro énergie devienne à l’avenir ce vers quoi il faudra tendre.

Lire également : Des idées recettes à base de foie gras pour l'apéritif

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons