Réussir un projet e-commerce à moindre coût

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le e-commerce a le vent en poupe. Des dizaines de projets fleurissent chaque jour sur la toile et les succès story sont nombreuses, au point où les entrepreneurs s’orientent naturellement vers le web. Mais le web n’est pas un eldorado, loin de là. La concurrence n’y est pas moins rude que pour un commerce physique. La différence est ailleurs, elle réside dans le fait que sur Internet, tout le monde a sa chance ! Tout entrepreneur peut prétendre à un local commercial sur une grande avenue marchande. Et sur Internet, cette avenue marchande prend la forme de résultats de recherche Google, de groupes ou pages facebook, d’un catalogue sur les comparateurs de prix

 

A voir aussi : Quels sont mes droits à la suite d'une erreur médicale ?

Vous l’aurez compris, la recette est simple pour réussir son projet e-commerce : être visible et respecter les principales règle commerciales.

Réduire les coûts d’un projet e-commerce

Dès qu’il s’agit de vente en ligne, les banques sont frileuses. Faire un crédit pour constituer son catalogue e-commerce est quasiment mission impossible. D’où l’intérêt de savoir réduire les coûts, afin de pouvoir lancer son projet avec ses propres fonds.

A découvrir également : Des tenues d’hôtesse avec chic et élégance

 

Réduire les coûts d’une boutique e-commerce n’est pas forcément une mauvaise chose. Au lieu d’investir massivement avant d’opérer des coupes budgétaires, on peut envisager l’opération inverse : investir progressivement en évaluant le ROI. Quoi qu’il en soit, on ne peut pas se passer de tout dans le secteur de la vente en ligne. Voici quelques services coûteux dont on peut se passer lors du lancement de sa boutique :

 

  • Publicité payante et liens sponsorisés (Adwords, Facebook Ads …)
  • Inscription sur les comparateurs de prix payants au CPC (coût par clic)
  • La publication de contenu payante

 

Et à l’inverse, les services indispensables sont :

 

  • Le référencement naturel
  • La logistique (stockage, livraison …)
  • Le matériel de photographie
  • La rédaction web

 

Il faut donc s’orienter naturellement vers les services indispensables et envisager un développement sur le long terme. Sachant qu’en règle générale, la visibilité payante n’est pas durable.

Les solutions e-commerce

Il existe de nombreuses solutions e-commerce, donc quelques-unes sont payantes. Dans l’optique de réduire les coûts, il faut s’orienter vers les Open Sources (solutions gratuites) telles que Prestashop ou Magento. Les petits et moyens projets opteront pour Prestashop tandis que les grands projets opteront pour Magento (ou Prestashop)

 

On peut facilement trouver une agence de création e-commerce sous Prestashop ou Magento. Un rapide tour dans les références offre une vue sur les créations de l’agence. L’idéal est de choisir une agence web qui s’occupera à la fois de la création de boutique e-commerce (webdesign et développement), du référencement naturel et du netlinking (obtention de liens), et de la rédaction web (rédaction de descriptifs produits, de communiqués de presse …).

 

Enfin, pour lancer une boutique e-commerce à petit budget, il faut limiter la taille du catalogue en nombre de références et en quantité. Si la richesse du catalogue est influente sur le taux de conversion et le panier moyen, il est tout à fait possible de démarrer avec un catalogue réduit qu’on enrichit progressivement avec un développement proportionnel au chiffre d’affaire.

Partager.