Diagnostic d’une installation électrique

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Depuis l’année 2009, lors de la vente d’un logement qui possède d’une installation électrique de plus de 15ans, le diagnostic de toute installation électrique est devenu indispensable. En France, un logement sur 4 ne répond pas aux normes de sécurité. Ce qui peut par la suite présenter un danger du aux vétustés de leur installation électrique qui pourra provoquer des pannes, électrisations, incendies et électrocutions. Pour que tout cela soit résolu, le diagnostic électrique se doit être la première étape pour une meilleure sécurité électrique.

 

A découvrir également : Quelles sont les tendances de la restauration en 2016 ?

Un contrôle rigoureux

Dans un premier temps, ce diagnostic a comme principal bu d’informer l’utilisateur concernant l’état de l’installation électrique. Ainsi, le contrôleur identifie par des essaies et des mesures les possibles défauts risquant de compromettre la sécurité des personnes et du lieu. Un professionnel certifié se chargera d’effectuer ce diagnostic. Celui-ci présente des garanties de compétence. Lors de ce diagnostic, il y a 4 domaines importants à suivre au sein de l’installation tels que l’alimentation électrique, la mise en terre, le tableau électrique et l’installation dans les différentes pièces.

Outre, le diagnostic de l’installation électrique est un moyen permettant d’identifier ou pas de l’existence d’un appareil général protection et de commande. Il permet également l’identification de l’accès de cet appareil, la présence d’une liaison équipotentielle, la présence d’un dispositif différentiel et d’une installation adaptée aux pièces comme la salle de bain par exemple. De plus, c’est à travers ce diagnostic que l’on puisse vérifier l’état de l’installation intérieure ainsi que le matériel électrique inadapté.

Lire également : Infographie: Les bienfaits du massage

Informer le client

Pour finir, après ce diagnostic électrique, le professionnel responsable doit impérativement informer ou alerter en cas de problème l’utilisateur sur l’état de l’installation électrique de l’habitation. Ainsi, il précise les anomalies et leur localisation tout en donnant toutes les informations concernant les risques encourus. Il donnera également des conseils pour remédier le problème et effectuer les travaux de mise en conformité nécessaires. Sur ce, le professionnel n’impose pas, l’utilisateur est libre d’effectuer ou non les travaux nécessaires. En général, ce diagnostic n’est pas pour pénaliser mais seulement pour avertir et informer l’utilisateur ou bien précisément le futur propriétaire en l’occurrence sur  l’état électrique du bien immobilier.

Partager.