Astuces pour remplacer le double vitrage

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une des techniques consiste à enfermer une épaisseur de gaz entre deux couches de verre. En effet, le gaz est parmi des bons isolants. Il est bien efficace que le verre en lui-même. Ce type de verre permet alors de se protéger de la chaleur en été et du froid en hiver.

Outre, il existe différents types de double vitrage. Certains peuvent être traités afin de s’opposer au rayonnement infrarouge. Pour plus d’informations à ce propos, n’hésitez pas à contacter un vitrier professionnel pour donner des conseils concernant son installation ou le changement de votre double vitrage à Nice.

A découvrir également : Apprendre à se connaitre soi-même

Triple vitrage

Poser 3 couches de verres séparées par deux espaces d’air ou de gaz est tout à fait possible pour une conservation maximale des énergies : c’est le triple vitrage. Le principal intérêt de cette technique est d’être plus efficace pour empêcher le froid et le chaud pour les saisons différentes par rapport au double vitrage. Toutefois, la fenêtre équipée d’un triple vitrage a l’inconvénient de laisser passer moins de lumière. De plus, il est beaucoup plus lourd. C’est pour cela qu’il est important de réaliser un diagnostic énergétique avant d’investir dans du triple vitrage. Ainsi, vous sachez si c’est bien la solution la plus adaptée pour votre confort en isolation.

Survitrage

Vous disposez d’une fenêtre avec une vitre simple, vous souhaitez améliorer son isolation ? Cependant, vous avez un petit budget. Sachez qu’il est tout à fait possible d’adopter le système du survitrage.  C’est l’installation d’un second vitrage par-dessus la vitre existante et le fixer en utilisant une charnière montée sur la fenêtre. En principe, le survitrage peut être effectué sur tous types de vitres. Il coûte moins cher au lieu de procéder à l’installation directe d’un double vitrage. Cependant, rare qu’on l’utilise vu qu’il n’est pas la solution la plus recommandée pour avoir une meilleure isolation possible.

A lire aussi : Assurance auto : les dangers des fausses déclarations

Partager.