Des idées de métiers auprès des enfants

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous aimez les enfants, et vous souhaitez exercer un métier qui vous permette de travailler auprès d’eux. Accessibles à partir du niveau CAP, les métiers de l’enfance sont très variés. Quelques clés pour s’y retrouver.

Le CAP, porte d’entrée des métiers de l’enfance.

Les métiers de la petite enfance exigent patience et pédagogie, un grand sens des responsabilités, et des connaissances psychologiques et techniques. De plus en plus reconnues à leur juste valeur, ces qualités sont aujourd’hui validées par un diplôme. Indispensable pour travailler dans les structures d’accueil réservées aux enfants comme les crèches ou les haltes-garderies, le CAP petite enfance est reconnu par tous les professionnels du secteur. Il s’obtient en formation initiale ou continue, ou par la validation des acquis de l’expérience. C’est aussi l’un des diplômes du secteur accessible par la formation à distance. Il est indispensable pour passer le concours d’agent territorial spécialisé des écoles maternelles, ou ATSEM, et permet également d’occuper la fonction d’assistant maternel en étant dispensé de la formation de 120 heures. Les titulaires du CAP petite enfance peuvent travailler dans les collectivités, où ils seront en charge de l’accueil et de la garde des enfants. Ils aident à la prise des repas, participent aux soins d’hygiène et contribuent aux projets éducatifs. Ils sont également chargés de diverses taches d’entretien des locaux.

A découvrir également : Comment faire un cadeau sur Fortnite ?

Des idées pour aller plus loin.

Les professionnels de l’enfance conseillent de ne pas s’arrêter après le CAP. Accessible après une formation de dix mois qui débouche sur un diplôme d’état, le métier d’auxiliaire de puéricultrice s’exerce en crèche ou en maternité, ainsi que dans les services de pédiatrie. Exigeant beaucoup de douceur et de patience, ce métier peut devenir très valorisant, car il s’agit souvent de rassurer et de conseiller les parents, avec qui l’auxiliaire de puéricultrice est en contact direct.

Pour sortir de la petite enfance : l’animation socio-culturelle.

Accessibles à partir du BAFA et extrêmement variés, les métiers de l’animation socio-culturelle permettent de travailler en équipe autour de projets spécifiques : activités sportives ou culturelles, mise en place d’ateliers créatifs, encadrement d’enfants ou d’adolescents au sein de clubs ou de colonies de vacances. Insérés dans des structures publiques ou privées, les animateurs socio-culturels ont un niveau qui va jusqu’au Bac +3, et qui peut s’obtenir en cours de carrière par la formation continue.

A lire aussi : Plombier: évitez les arnaques

Avec 800 000 naissances par an en France, les possibilités offertes par le secteur de l’enfance sont donc très larges, et les débouchés multiples en fonction du niveau de formation, qui va du CAP au Bac + 10 pour un pédiatre. Qu’il s’agisse d’éduquer, de soigner, de garder ou de distraire, l’évolution de la société, où la plupart des couples travaillent, permet de prévoir de nombreux débouchés aux professionnels de l’enfance.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons