Des idées de métiers auprès des enfants

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous aimez les enfants, et vous souhaitez exercer un métier qui vous permette de travailler auprès d’eux. Accessibles à partir du niveau CAP, les métiers de l’enfance sont très variés. Quelques clés pour s’y retrouver.

Le CAP, porte d’entrée des métiers de l’enfance.

Les métiers de la petite enfance exigent patience et pédagogie, un grand sens des responsabilités, et des connaissances psychologiques et techniques. De plus en plus reconnues à leur juste valeur, ces qualités sont aujourd’hui validées par un diplôme. Indispensable pour travailler dans les structures d’accueil réservées aux enfants comme les crèches ou les haltes-garderies, le CAP petite enfance est reconnu par tous les professionnels du secteur. Il s’obtient en formation initiale ou continue, ou par la validation des acquis de l’expérience. C’est aussi l’un des diplômes du secteur accessible par la formation à distance. Il est indispensable pour passer le concours d’agent territorial spécialisé des écoles maternelles, ou ATSEM, et permet également d’occuper la fonction d’assistant maternel en étant dispensé de la formation de 120 heures. Les titulaires du CAP petite enfance peuvent travailler dans les collectivités, où ils seront en charge de l’accueil et de la garde des enfants. Ils aident à la prise des repas, participent aux soins d’hygiène et contribuent aux projets éducatifs. Ils sont également chargés de diverses taches d’entretien des locaux.

A lire en complément : Comment vérifier la qualité de sa serrure ?

Des idées pour aller plus loin.

Les professionnels de l’enfance conseillent de ne pas s’arrêter après le CAP. Accessible après une formation de dix mois qui débouche sur un diplôme d’état, le métier d’auxiliaire de puéricultrice s’exerce en crèche ou en maternité, ainsi que dans les services de pédiatrie. Exigeant beaucoup de douceur et de patience, ce métier peut devenir très valorisant, car il s’agit souvent de rassurer et de conseiller les parents, avec qui l’auxiliaire de puéricultrice est en contact direct.

Pour sortir de la petite enfance : l’animation socio-culturelle.

Accessibles à partir du BAFA et extrêmement variés, les métiers de l’animation socio-culturelle permettent de travailler en équipe autour de projets spécifiques : activités sportives ou culturelles, mise en place d’ateliers créatifs, encadrement d’enfants ou d’adolescents au sein de clubs ou de colonies de vacances. Insérés dans des structures publiques ou privées, les animateurs socio-culturels ont un niveau qui va jusqu’au Bac +3, et qui peut s’obtenir en cours de carrière par la formation continue.

A lire aussi : Dois-je consulter un psychologue?

Avec 800 000 naissances par an en France, les possibilités offertes par le secteur de l’enfance sont donc très larges, et les débouchés multiples en fonction du niveau de formation, qui va du CAP au Bac + 10 pour un pédiatre. Qu’il s’agisse d’éduquer, de soigner, de garder ou de distraire, l’évolution de la société, où la plupart des couples travaillent, permet de prévoir de nombreux débouchés aux professionnels de l’enfance.

Les métiers de l’éducation : enseignant, éducateur spécialisé, psychologue scolaire

Si les métiers de l’animation socio-culturelle sont variés, ceux de l’éducation le sont tout autant. Le premier métier auquel on pense est celui d’enseignant, accessible après une formation spécialisée et rigoureuse qui peut aller jusqu’à cinq ans d’études supérieures. Les enseignants travaillent dans des établissements scolaires publics ou privés sous contrat, où ils ont pour mission principale de transmettre des connaissances à leurs élèves.

Mais il existe aussi d’autres professions liées à l’éducation : par exemple, celle d’éducateur spécialisé. Avec un niveau Bac 3 minimum, cette profession s’exerce auprès des enfants en difficulté sociale ou psychologique et consiste à mettre en place un accompagnement sur mesure pour chacun d’eux afin qu’ils soient réintégrés dans leur milieu familial et/ou social.

Le psychologue scolaire fait aussi partie intégrante du monde de l’éducation : il intervient auprès des élèves présentant des troubles du comportement ou ayant besoin d’un suivi spécifique. Il travaille généralement avec les enseignants et la direction de l’école pour proposer des solutions adaptées aux besoins particuliers de chaque enfant.

Ces différents métiers nécessitent tous une grande capacité à communiquer avec les enfants, mais aussi avec leurs parents, ainsi que la maîtrise technique propre au domaine concerné afin que la transmission soit efficace, peu importe le contexte.

Les métiers de la santé : pédiatre, infirmier, orthophoniste

Les métiers de la santé sont également très présents dans le monde de l’enfance. Les pédiatres sont les premiers professionnels de santé vers lesquels on se tourne pour prendre soin d’un enfant en bas âge. Ils ont une expertise particulière dans les pathologies et les problèmes rencontrés chez l’enfant, allant jusqu’à leur propre spécialisation.

L’autre métier qui occupe une place importante auprès des enfants est celui d’infirmier pédiatrique. Dans ce domaine, il est crucial de faire preuve d’empathie, mais surtout de savoir écouter et comprendre l’enfant afin qu’il puisse recevoir les meilleurs soins possibles tout en étant rassuré.

Un autre exemple est celui de l’orthophoniste, un professionnel dont le travail consiste à aider les enfants ayant des difficultés linguistiques ou articulatoires. Travaillant souvent avec d’autres professionnels tels que des psychologues ou encore des enseignants spécialisés, son objectif est avant tout que chaque enfant puisse communiquer aisément avec son entourage.

Ces professions ne sont pas accessibles à tous sans effort : elles requièrent toutes au minimum un niveau Bac +3 ainsi qu’une formation complète associée à la pratique régulière du métier sur plusieurs années pour atteindre un tel niveau d’expertise. Il faut donc avoir véritablement la passion et la motivation nécessaires pour exercer avec succès ces professions liées aux besoins spécifiques des plus jeunes membres de notre société.

Partager.