À Marseille : les restaurants de plage en péril

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le fameux décret plage s’applique aussi à la fameuse « pointe rouge » à Marseille. En effet, fin octobre, les 8 restaurants de la plage devront avoir démoli leurs installations afin de rendre la plage vide de toute occupation. D’après les autorités, c’est plus de 500 emplois directs qui sont menacés. Zoom sur cette déconvenue.

Une plage simple et accueillante

La particularité du point rouge, c’est qu’il s’agit d’une plage simple et accueillante. Elle est populaire et une bonne partie des Marseillais aiment bien y passer de bons moments entre amis ou en famille. Celles-ci y viennent pour se détendre, prendre du soleil ou un bain de mer. Certains optent pour le pique-nique sur la plage au moment où d’autres préfèrent déjeuner ou dîner dans l’un des 8 restaurants implantés a même la plage avec une vue panoramique sur la méditerranée. Il faut dire que ces établissements existent depuis 1950, mais sont largement menacés de démolition par les autorités. En effet, le décret plage de la Loi Littoral s’applique aussi à cette plage du 8e arrondissement de Marseille. Dès lors, les restaurants devront être démolis à leurs frais afin de rendre les lieux vides de toute occupation. En ce moment, les restaurateurs sont en pleine détresse.

Plus de 500 emplois menacés

Selon les restaurateurs présents sur les lieux, une démolition de ces restaurants entraînerait une perte de 500 emplois, dont 100 emplois directs. Ce qui est assez considérable pour un arrondissement où le taux de chômage avoisine les 10%. De plus, un restaurant Marseille 13006 dans cette zone permet aux baigneurs de s’offrir quelques petits plats entre la mer et les coups de soleil. Au-delà du désastre économique, on déplore aussi la disparition d’un véritable art de vivre à la marseillaise, à la fois authentique et pittoresque.

Vers des restaurants démontables

Il se dit aussi que la ville de Marseille a un projet pour cette plage. En effet, un lot de 7 restaurants démontables a été commandé afin de bien gérer le secteur de la restauration sur cette plage. Les anciens restaurateurs pourront postuler, mais ce ne sera pas avant un délai de 6 mois. On ne sait pas d’ailleurs s’ils pourront survivre face à ce changement brusque. En tout cas, ce sont des emplois perdus pour la ville de Marseille qui devra trouver une solution au problème. La récente pétition des restaurants du Point Rouge a rassemblé plus de 10.000 signatures.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons