Trouver des financements pour ouvrir un institut de beauté

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Plusieurs solutions de financement peuvent être envisagées pour ouvrir un institut de beauté. Vous avez la possibilité :

  • de solliciter un prêt bancaire ou de recourir à des investisseurs ;
  • sous certaines conditions (situation professionnelle, nature de l’activité prévue et lieu d’implantation), d’obtenir des aides de l’Etat ou des collectivités locales sous forme de subventions, d’exonération de charges sociales ou d’allègements fiscaux ;
  • si vous êtes demandeur d’emploi, de demander le versement d’une partie des indemnités de chômage vous restant dues par pôle emploi ;
  • en cas de création de votre institut de beauté sous forme de société, de demander à vos relations (amis ou proches) de prendre une participation dans le capital. En contrepartie, ils bénéficieront d’une réduction d’impôt sur le revenu.

Le recours à un prêt bancaire ou à des investisseurs pour le financement de votre institut de beauté implique que votre dossier soit bien ficelé. Au préalable, vous devez réaliser une étude de marché et établir un plan prévisionnel pour évaluer précisément les besoins de votre future entreprise (local, matériel, mobilier, agencement, frais de personnel, charges fixes…), cela montrera aux partenaires financiers sollicités que vous avez bien étudié votre dossier. Vous aurez à expliquer les raisons qui vous poussent à créer votre propre institut de beauté, prouver votre qualification (diplôme d’esthéticienne et expérience professionnelle) et votre capacité à mener à bien ce projet.

A lire également : Comment gagner des bitcoins ?

L’étude de marché

L’analyse du marché des instituts de beauté (local, régional et national) est une étape indispensable pour vous assurer de la faisabilité de votre projet et établir votre stratégie commerciale (taille de votre institut, choix du lieu d’implantation et perspectives de développement). Cet état des lieux vous permettra de disposer d’éléments concrets pour établir votre plan prévisionnel :

  • les tarifs pratiqués, le chiffre d’affaires moyen d’un salon d’esthétique en France, les tendances et la progression du marché ;
  • le nombre de concurrents situés près de l’endroit où vous envisagez de vous installer ;
  • les besoins de la clientèle, ses attentes, ses mécontentements.

Le plan prévisionnel

Une fois l’étude de marché réalisée, il vous faudra établir un plan prévisionnel qui comprend notamment :

A lire en complément : Destinations de vacances pas chères au bord de l’eau en Europe

  • le montant de l’investissement nécessaire à la création de votre institut ;
  • le compte d’exploitation (recettes/dépenses) pour les trois premières années ;
  • les actions commerciales que vous comptez développer pour vous faire connaître, les tarifs que vous envisagez de pratiquer ;
  • vos projets d’embauche de personnel et dans quel délai ;
  • les évolutions que vous envisagez à long terme.

Etude de marché et plan prévisionnel sont des éléments essentiels pour évaluer l’opportunité de vous lancer, définir vos besoins de financement, convaincre vos partenaires financiers et décider de votre stratégie commerciale. La pérennité de votre future entreprise en dépend. Aussi, il est vivement conseillé de vous faire aider par un professionnel, expert-comptable ou conseiller de la Chambre de commerce et de l’industrie, pour les réaliser.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons