Troisième pilier : Optimisez votre retraite

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Nombreuses sont les personnes qui ne pensent à la retraite que lors de leurs dernières années de travail. Pourtant, la retraite est une situation de la vie inévitable qui nécessite une bonne préparation. Aussi, il est recommandé de prévoir au mieux cette longue période d’inactivité lorsque vous travaillez encore ou lorsque les charges sont au plus bas.

Dans ce contexte, certaines personnes optent pour le troisième pilier afin d’optimiser leur retraite. Il s’agit d’un moyen particulièrement efficace d’investir pour ensuite retrouver une stabilité financière lors de la retraite. Mais concrètement, comment fonctionne ce dispositif et quels sont ses avantages ? Les réponses dans cet article.

A lire aussi : Perp ou assurance vie ?

Le fonctionnement du troisième pilier

De manière générale, le troisième pilier est un contrat qui consiste à verser une certaine somme d’argent à une banque ou une compagnie d’assurance. Cette dernière se chargera ensuite d’exploiter cette somme sur un horizon défini afin que l’épargnant puisse récolter plus tard un capital pour améliorer sa retraite ou réaliser d’autres objectifs de vie. Dans ce contexte, il peut être avantageux de comparer les différentes institutions. Pour ce faire, vous pouvez vous rendre sur Comparea.

Il s’avère toutefois important de noter que le montant et la fréquence du versement sont définis par le souscripteur. Par conséquent, vous devez assurer le respect de votre budget tout en veillant à ce que l’épargne ne soit pas un supplice. En principe, l’institution se base sur votre aversion au risque et le potentiel que vous visez pour investir vos versements dans divers placements du troisième pilier. À cet effet, vous pouvez atteindre vos objectifs à plus ou moins long terme en addition avec l’intérêt et le gain générés par votre placement.

A lire également : Financez l'achat de votre nouvelle voiture grâce à Internet

Les avantages de souscrire au troisième pilier

En fonction de vos attentes, de vos objectifs, mais aussi de votre capacité d’épargne, le troisième pilier offre de nombreux avantages notables. Toutefois, le premier atout de ce dispositif est sans doute la constitution d’un capital pour l’amélioration de votre retraite ou la réalisation de vos projets futurs.

Autrement, il permet également d’assurer l’avenir de vos proches des soucis financiers en cas de décès ou d’invalidité. Par ailleurs, l’un des atouts les plus notables du troisième pilier est l’avantage fiscal octroyé par la confédération. En général, cet avantage s’élève à 30 % de la somme épargnée.

Les types de troisième pilier

Pour l’optimisation de votre retraite, il existe deux types de troisième pilier, notamment le 3a et le 3b. En règle générale, le premier est uniquement accessible aux personnes qui travaillent en Suisse et dans les régions frontalières. Dans le cadre de ce placement, le montant des versements par année civile est plafonné. Il est d’ailleurs important de préciser qu’avec le troisième pilier 3a, le retrait de votre épargne est conditionné à l’âge légal de la retraite.

À cette condition, vous pourrez profiter de votre capital à 65 ans si vous êtes un homme ou à 64 ans si vous êtes une femme. Pour ce qui est du troisième pilier 3b, il est accessible à toutes les nationalités. De plus, la durée du contrat et le montant des versements par année civile sont libres.

Partager.