Petite histoire de la psychanalyse

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Je crois qu’avant d’entrer dans le vif du sujet, il est intéressant de répondre à cette première question :

Qu’est-ce que la psychanalyse ?

En gros, on peut dire que la psychanalyse recouvre un ensemble de théories qui tentent d’expliquer le fonctionnement de l’être humain.  Elle ne s’intéresse donc pas vraiment à résoudre une difficulté ou à supprimer un symptôme mais cherche à comprendre pourquoi un individu «fonctionne» de cette manière et comment ce fonctionnement s’est mis en place.  C’est la raison pour laquelle on parle de remise en question profonde de la personne dans la psychanalyse.

A lire aussi : Des meubles de grande qualité chez Pieceavivre.com

En général, après quelques entretiens préliminaires avec l’analyste, les séances se déroulent en position semi-couchée, dans le fameux «divan», au rythme de deux séances d’environ une demi-heure, par semaine.  L’analysé est invité à dire tout ce qui lui passe par la tête car la parole et le langage sont les moyens d’accès privilégiés à l’inconscient, ils sont au centre de la cure analytique.

Comment est-elle née?

Son origine remonte au tout début du XXème siècle lors de la parution du livre de Freud intitulé «L’interprétation des rêves ».  Il y décrit les notions de Conscient, d’Inconscient et de Préconscient, c’est sa première théorie de l’appareil psychique.

A voir aussi : Condamnation de militants féministes pour diffamation contre la maire du XXe arrondissement

Médecin de formation, Sigmund Freud (1856-1939) a d’abord travaillé avec des patientes hystériques en testant les méthodes de l’hypnose et de la catharsis.  Au fur et à mesure de ses recherches et des ses échanges avec Breuer, Charcot, … il renonce à les utiliser telles quelles et élabore la psycho-analyse qui deviendra ensuite la psychanalyse.  D’autres théories suivront car, toute sa vie, Freud continuera à améliorer et à développer sa méthode.

Mal acceptées à leur publication, ses recherches vont ensuite être continuées, réinterprétées, modifiées, argumentées, enrichies, … par de nombreux autres psychanalystes à travers le monde comme, par exemple, Lacan, Dolto, Klein, Winnicott, …  Ce foisonnement, encore à l’oeuvre aujourd’hui, conduira à des scissions entre analystes et à la création de différentes écoles de pensée en psychanalyse.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons