La tablette tactile à l’école

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une expérimentation est en cours depuis 2010 sur l’usage des tablettes tactiles en classe, dans le but de remplacer crayons, stylos et cahiers. En Juin 2013, on recensait environ 15 000 tablettes tactiles en expérimentation dans les établissements scolaires répartis sur la France.


Alors, quels sont les avantages et les inconvénients que l’on a pu constater pour l’utilisation de ce type de produits High Tech chez nos jeunes écoliers ? Quels sont les outils mis à la disposition des écoles pour rendre ce système réellement intéressant pour le côté pédagogique ?

Lire également : Test ADN en ligne

Les avantages du numérique sur tablette dans les salles de classe.

La tablette tactile peut être un outil parmi d’autres sur le bureau d’un élève, pour l’accompagner dans ses recherches ou dans la réalisation d’un exercice. De plus, elle peut permettre de faciliter le travail individuel ou collectif des élèves, en projetant leur travail, et inviter la classe à la discussion sur le sujet travaillé. Enfin, elle permet des activités pédagogiques plus variées.

Certains Français craignent que la tablette tactile porte préjudice aux livres, en les rendant inutiles aux yeux des enfants. Ils voient également d’un mauvais œil, la surexposition des enfants aux écrans et estiment que le risque de vols, à la sortie des cours, serait encore plus élevé.

A lire également : Comment choisir une bonne formation de coaching ?

Quelles sont les innovations qui suivent ce courant?

Plusieurs fabricants se sont mis à la page en créant des tablettes tactiles et des applications destinées aux enfants. Samsung, par exemple, a sorti la « Galaxy Tab 3 Kids » avec une poignée pour une meilleure prise en main, et des applications éducatives. L’iPad de la marque Apple est aussi parfaitement adapté aux petites mains.
De même, les marques d’édition bien connues comme Bordas et Nathan, ont donc sorti des manuels destinés à être lu sur les tablettes.

Il est clair qu’à l’heure du numérique, il faut savoir s’adapter aux nouvelles tendances, instruire nos enfants dans ce sens, et ne pas les éloigner des courants technologiques car le numérique semble, bel et bien, être l’avenir.

Partager.