Auto-sabotage: quand le bonheur ne suffit plus

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous être heureux/se en couple, vos enfants font actuellement leur bonhomme de chemin sans gros accroc, vos dettes ne vous empêchent pas de dormir, vous êtes agréablement entouré(e) par amis et famille et adorez votre travail. Vous avez donc toutes les cartes entre vos mains pour être comblé(e). Et pourtant… Vous avez la désagréable sensation qu’il vous manque quelque chose. Et si le bonheur ne vous suffisait plus? Lorsque toutes les cases ont été cochées, lorsque la quête du bonheur semble terminée, certains d’entre-nous semblent tentés de laisser place à l’auto-sabotage. L’auto-sabotage: quèsaco? Décryptage. 

L’auto-sabotage au sein de la vie de couple

Vous vous êtes rencontré avant de vous plaire. L’attrait a ensuite progressivement fait place à l’amour. Les années ont passé et vous êtes toujours bel et bien là. Ensemble. Vous en connaissez désormais suffisamment l’un sur l’autre pour ne plus avoir à vous encombrer de disputes inutiles. Tout semble couler simplement. Jusqu’à ce que, subitement, il vous arrive de lui formuler des reproches injustifiés, de vous énerver pour des choses futiles, de vous braquer plus à torts qu’à raisons. L’ambiance se dégrade, vous le savez. Vous le savez mais vous ne pouvez paradoxalement rien y faire. C’est plus fort que vous.

L’auto-sabotage au travail

Vous avez intégré l’entreprise où vous travaillez il y a quelques années maintenant. Vous avez grimpé les échelons jusqu’à un obtenir un poste qui vous satisfait. L’ambiance de travail est agréable, vous avez d’ailleurs noué des liens forts avec certains de vos collègues. Pourtant, un terrible sentiment d’insatisfaction commence à pointer le bout de son nez. Votre bonne humeur habituelle est de plus en plus souvent remplacée par de l’agressivité et de l’agacement. Les relations avec vos collègues mais également avec votre patron s’en voient impactées, tout comme la qualité de votre travail.

L’auto-sabotage pour contrer un trop plein de bonheur

Si l’auto-sabotage peut se manifester, vous l’avez vu, au sein de différents cercles, il repose quoi qu’il en soit sur les mêmes tenants.

En réalité, certains d’entre-nous estiment le bonheur contre-nature. En effet, lorsque le passé n’a pas été tout rose, il peut-être déroutant, voire effrayant, de faire tout d’un coup face à tant de satisfaction. Persuadé que cela ne va pas durer et plutôt que d’attendre le déclin, ces derniers tentent alors de le provoquer pour alors retourner dans un état leur étant davantage familier.

Il est néanmoins possible de sortir de ce cercle vicieux. Certains y parviennent seuls alors que d’autres préfèrent se tourner vers un professionnel. Si vous souhaitez opter pour la première option, il convient de vous poser les bonnes questions lorsque vous suspectez une réaction que l’on peut assimiler à de l’auto-sabotage en vue de la stopper net. Rencontrer un psychologue à Liège pourra néanmoins vous aider à examiner la problématique plus en profondeur.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons