Comment connaître sa période de fertilité?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

On estime à 90% le nombre de femmes pour qui la période de fécondité est une inconnue. En réalité, peu s’y intéressent en dehors de leurs envies de maternité. Une statistique qui peut étonner… Vous souhaitez aujourd’hui en apprendre davantage? Cet article a pour but de vous éclairer sur le sujet. 

Ovulation et cycle féminin

La vie d’une femme en âge de procréer est régie par son cycle menstruel. Ce dernier débute le premier jour des règles pour se clôturer le premier jour des règles suivantes. En général, un cycle dure 28 jours et est composé de trois phases:

A lire aussi : Comment trouver un emploi ?

  • La phase folliculaire: cette dernière s’étend sur 14 jours. 5 de ces 14 jours correspondent aux règles.
  • La phase d’ovulation: l’ovulation dure généralement 24 heures.
  • La phase lutéale: la phase lutéale, comme la phase folliculaire, dure 14 autres jours.

L’ovulation en théorie

L’ovulation correspond à l’expulsion par l’ovaire d’un ovule. Ce dernier trouve refuge dans la trompe de l’utérus, où il attend d’être fécondé par un spermatozoïde. L’espérance de vie de cet ovule est très courte: 12 à 24 heures en moyenne. Un spermatozoïde en vadrouille dans le col de l’utérus peut quant à lui espérer subsister 3 à 5 jours.

Dès lors, la période de fécondité, également appelée période de fertilité ou période d’ovulation, débute 4 jours avant la date d’ovulation et se termine jusqu’à une journée après. C’est donc durant ce laps de temps, et si toutes les conditions sont réunies, qu’il est, pour une femme, possible de tomber enceinte. Simple, non? Enfin ça, c’est en théorie… Car toutes les femmes ne sont pas réglées comme du papier à musique. Toutes n’ont donc pas des cycles aussi réguliers…

A découvrir également : La location de mobilier sur mesure, que des avantages

Quelques indices…

Certains symptômes servent à indiquer la période d’ovulation. Des tensions dans les seins peuvent par exemple être observées, tout comme la manifestation de douleurs abdominales. La libido peut également s’en voire amplifier. Des sécrétions vaginales transparentes et gluantes constituent également un indice. Cependant, attention: l’absence de ces signes ne signifie toutefois que vous n’êtes pas en pleine période de fécondité…

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons