BuildingTranslate: un site de traduction propre au secteur du bâtiment

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous êtes issu du secteur du bâtiment? Si vous parvenez à baragouiner quelques mots dans une langue ou l’autre, on ne peut toutefois vous qualifier de “bilingue”? Vous maîtrisez encore moins le vocabulaire ayant trait à votre propre domaine d’activité? Vous êtes régulièrement amené à collaborer avec des équipes ne comprenant pas votre langue? Pas de panique: BuildingTranslate a été conçu spécialement pour vous. Explications. 

Lorsque la linguistique et le bâtiment collaborent

BuildingTranslate n’est pas un logiciel de traduction comme les autres. Ce dernier, comme son nom l’indique, est spécialement axé sur le secteur du bâtiment. Réalisé par des traducteurs spécialisés en traduction technique, eux-même actifs dans le monde du bâtiment, buildingtranslate.com consiste en une base de données gigantesque.

Lire également : Bien entretenir son logement : comment s’y prendre ?

Il vous faut traduire le mot chape vers l’anglais? Vous ne savez pas ce que signifie le mot espagnol “hormigón”? Vous souhaitez traduire tuyau en italien? Rien de plus simple avec BuildingTranslate! Tapez les mots qui vous échappent, sélectionnez les langues de départ et de destination et le tour est joué! Le logiciel fonctionne donc de la même manière qu’un traducteur instantané classique, à la différence près qu’il ne touche qu’au domaine du bâtiment.

Mot et contexte

Il convient toutefois de noter que, mieux qu’une simple traduction basique, BuildingTranslate inclut le mot qui nous occupe dans toute une série de phrases. Reprenons le mot chape, par exemple. S’il est donné une traduction du mot en lui-même, il en va de même pour les groupes de mots suivants: “chape de béton armé”, “chape de mortier”, etc. Et puisqu’un même mot peut avoir différentes significations selon les différents métiers de la construction, ce dernier est donc à chaque fois placé dans un contexte thématique. De quoi éviter les malentendus…

A lire également : Véranda: quels matériaux?

Actuellement, trois langues sont disponibles: l’anglais, le français et l’espagnol. Toutefois, l’allemand, le portugais et l’italien sont annoncés sous peu. À terme, le site, lancé par les Éditions Arcature, ambitionne de développer plus de 10 langues. Un concept prometteur, donc…

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons