La digitalisation des PME : comment la mener ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La pérennité des entreprises est corrélée à leur capacité à s’adapter à leur environnement. À l’heure de la digitalisation, cela n’a jamais été aussi vrai. Les PME, à l’instar des grands groupes, sont dans l’obligation de mener la transition vers le numérique. Cependant, même s’il y a une réelle prise de conscience des enjeux de la numérisation, il y a toujours un vrai travail de fond à faire pour assurer la digitalisation des PME. Quelle est donc la meilleure façon d’y parvenir ?

A lire aussi : Enseigne de commerce : quelle est son utilité ?

Faire du digital une culture

Prendre la digitalisation par le bon bout, c’est aussi savoir identifier les différents leviers qu’il faut faire jouer. Indépendamment des outils technologiques dont dispose l’entreprise, elle doit parvenir à baser sa transformation digitale sur une culture numérique solide. Outre le dirigeant, les acteurs impliqués dans cette mutation sont, le DSI (directeur des systèmes d’information) et le DRH (directeur des ressources humaines).

L’objectif n’est pas uniquement de concerner les ressources humaines, mais d’avoir une organisation interne plus compatible avec le digital. Il faut nécessairement passer à un management plus transversal, moins rigoriste et plus flexible. Cette organisation favorise l’autonomie des collaborateurs et accélère les prises de décisions. Pour une transformation numérique réussie, l’adoption des outils digitaux doit être en aval des changements organisationnels faits en interne. Il est en effet préférable que ce soit l’entité qui adapte les outils à ses besoins et non l’inverse. En suivant cette procédure, les PME ont plus de latitude dans le choix des programmes (CRM, ERP) ou des modèles de services (SaaS, IaaS, PaaS) dont elles veulent bénéficier.

A découvrir également : Le marketing est votre meilleur atout pour progresser

Mieux modéliser son offre

Comme on peut le voir au travers du site https://www.actu-pme.ch, les PME sont confrontées à des défis divers. Leur résilience est déterminée en grande partie par leur capacité à suivre les tendances du marché. À l’ère du digital, s’il y a bien une chose à laquelle il faut prêter une attention constante, c’est sa communication. Pour vendre aujourd’hui, une entreprise ne peut plus se contenter des circuits traditionnels (télévision, presse, affichage, radio). Elle doit s’adresser à son public sur les canaux qu’il emprunte, c’est-à-dire, les réseaux sociaux, ou les blogs.

Les PME sont confrontées à la nécessité de concevoir des offres qui se prêtent aux nouveaux modes de consommation des internautes. La seule présence sur Internet ne suffit plus, il faut parvenir à transformer son site web, son blog, ou sa page Facebook en canaux d’acquisition à part entière. Pour cela, une bonne connaissance de sa cible est nécessaire pour lui proposer des contenus pertinents et avec une valeur ajoutée indéniable.

Les contenus se déclinent en différents formats : articles de blogs, podcasts, vidéos, publications sur les réseaux sociaux, etc. L’objectif poursuivi avec la création de ces contenus est d’attirer l’attention des internautes et de les amener progressivement vers une décision d’achat. Pour être efficace, ce cheminement doit être maîtrisé de bout en bout et suppose la mise en application d’une stratégie webmarketing définie en amont. Pour rester compétitives et performantes, les PME doivent aussi tenir un discours avant-gardiste en s’ouvrant à l’innovation.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons