Comment vont évoluer les prix de l’immobilier à Paris ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le prix de l’immobilier de manière générale à de quoi affoler en France. En effet, ce qui semble le plus choquant, c’est que le prix du m² (mètre carré), dépend de tellement de plusieurs facteurs différents. Il est donc parfois compliqué d’établir vraiment un budget pour ses investissements immobiliers. Ce marché étant assez stable, le marché immobilier a tout de même connu une légère baisse lors de la crise du Covid. Il existe tout de même une certaine ville française qui possède l’un des marchés immobiliers les plus chers au monde, il s’agit bien sûr de Paris.

Le prix du mètre carré dans les grandes villes de France

Paris est sans aucun doute la ville française où le mètre carré est le plus cher. Par exemple, il est intéressant, voire amusant, de comparer les prix parisiens avec le prix immobilier d’autres grandes villes françaises, comme Lyon, Toulouse, Montpellier. Le prix du mètre carré parisien s’élève à plus de dix mille euros (10 802 euros précisément), alors que dans la très belle ville de Montpellier, le prix du mètre carré est de trois mille euros (3 682 précisément).

A lire également : Les conseils pour investir dans l’immobilier pour assurer votre retraite

On retrouve également des villes comme Lyon qui ne sont pas loin de cinq mille euros, ou encore Toulouse, avec un prix d’un peu moins de quatre mille euros le mètre carré. Finalement, on se rend compte que beaucoup de grandes villes possèdent des tarifs plus ou moins accessibles sauf pour Paris où le prix est démesuré. Le prix de l’immobilier dans la capitale est hors norme. Ce phénomène provoque notamment le mécontentement de beaucoup de personnes, estimant que la vie à Paris est trop chère.

Pourquoi l’immobilier est-il si cher à Paris ?

Les raisons du prix de l’immobilier important à Paris sont assez compliquées à vraiment définir, cependant, il va de soi de dire qu’il y a des caractéristiques simples qui expliquent le fait que Paris soit cher. Premièrement, il faut raisonner à l’aide de l’offre et de la demande. En effet, Paris est une ville qui attire énormément de monde, mais qui ne propose pas énormément de place. Cela crée donc un phénomène d’offre et de demande négatif, très présent dans le secteur immobilier français actuel. L’explosion des prix du marché font que les propriétaires ne souhaitent pas vendre.

A lire aussi : Le diagnostic immobilier plomb à Marseille

Pour ce qui est des locations, on peut retrouver sur Poitiers, par exemple, un trente mètres carrés, au même prix qu’un dix mètres carrés à Paris. Il y a une réelle disproportion de prix en région parisienne. Cette dernière s’explique également par la valeur ainsi que la réputation de la ville de Paris en elle-même. Ville lumière, ville de culture, c’est à Paris que se concentrent les activités les plus importantes de France, que ce soit dans la culture, ou même de manière professionnelle.

Vers une baisse des prix ?

Si la crise sanitaire du Covid en 2020 avait légèrement permis de faire reculer quelque peu les prix à Paris, la situation a pu ensuite reprendre son cours jusqu’aujourd’hui. Le prix actuel du marché parisien représente une baisse de 2,7 % par rapport au prix le plus haut jamais connu. En 2020, c’était 4,4% de baisse par rapport au prix actuel.

Beaucoup de personnes pensaient à l’époque du Covid en 2020, que les prix de l’immobilier allaient définitivement s’écrouler, qu’il n’y avait plus d’intérêt à investir dans ce secteur. La preuve est que non, le domaine de l’immobilier s’est très vite rattrapé et à vite repris du poil de la bête. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les prix ne sont pas près de baisser.

En effet, les années 2021, ainsi que 2022 ont été des grosses augmentations pour l’immobilier, des années charnières. Difficile de tout prévoir lorsque l’on parle de prévision de marché, mais 2023 et 2024 devraient rester dans une constance absolue pour les prix du marché de l’immobilier de Paris.

Partager.