Belgique: diminution des accidents de la route en 2017

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le conducteur belge deviendrait-il plus prudent? C’est en tout cas ce que laisse à penser la dernière étude publiée par l’Institut belge pour la sécurité routière (IBSR). Selon celle-ci, les différents chiffres observés seraient favorables comparativement au premier trimestre de 2016. Gros plan. 

Accidents de la route et statistiques

L’Institut belge pour la sécurité routière a comptabilisé 133 tués suite à un accident de la route durant le premier trimestre l’an dernier. Cette année, ce nombre n’est plus « que » de 113. Ce n’est toutefois pas tout. Toujours selon l’IBSR, le nombre d’accidents corporels aurait également diminué: 11.452 en 2016 (trois premiers mois), contre 11.043 cette année, soit une diminution de 3,6%.

A voir aussi : Massage du dos : quel équipement choisir ?

Si l’on dissèque ces différents chiffres selon les trois régions que compte notre pays, on se rend compte que la Wallonie et la Flandre suivent la même évolution. À Bruxelles, en revanche, les chiffres sont ré-évalués à la hausse: + 7,5% de blessés, + 4,8% d’accidents.

Il convient cette année de féliciter les jeunes conducteurs. En effet, le nombre d’accidents impliquant un jeune automobiliste, soit un automobiliste situé dans la tranche d’âge 18-24 ans, a diminué de près de 10% ce premier trimestre. Nous faisons à l’heure actuelle face au plus faible taux depuis 2004, date de la création du baromètre de la sécurité routière.

A lire aussi : Comment s’investir dans le travail à domicile ?

François Bellot, Ministre de la Mobilité, se réjouit de ces chiffres positifs, même s’il se permet de noter que la Belgique est à la traîne en la matière en comparaison de ses pays voisins.

Qui dit moins d’accidents dit moins de travail pour les carrosseries à Liège et ailleurs. Un mal pour un bien… 😉 Profitons-en pour rappeler l’importance de bien assurer son véhicule. De trop nombreux particuliers négligent ce poste ou, tout du moins, le sous-estiment. Lorsque vient le temps de faire intervenir son assurance auto, il est généralement trop tard pour en faire le constat. Profitons-en donc pour réviser nos contrats d’assurances. Bonne route!

Plus d’infos: IBSR.

Partager.