Automobile : bientôt plus de vignette d’assurance sur nos voitures ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

On pourrait bientôt voir disparaître la fameuse étiquette verte collée à notre pare-brise. C’est ce que souhaite la Fédération des compagnies d’assurances en France. Des discussions sont ouvertes avec le gouvernement afin de se débarrasser de cette étiquette qui fait partie de la vie des automobilistes depuis de longues années.

Pour plus de simplicité

Cela fait un moment que la Fédération France Assureurs se mobilise pour se passer de la vignette verte ainsi que l’attestation d’assurance qui l’accompagne. Des documents qui sont obligatoires depuis de longues années et qui font partie du quotidien de tous les automobilistes. La Fédération souhaite s’en passer pour plus de simplicité. Cela pourrait permettre de dégager le pare-brise d’étiquettes et de macarons pour ne pas gâcher la beauté de certains véhicules comme les Audi A3. On peut en trouver en occasion sur des plateformes spécialisées comme BYmyCAR. 

A lire aussi : Énergie et écologie: faisons le point sur les énergies renouvelables

La Fédération est en discussion avec les différents ministères concernés, afin de démontrer la simplicité d’un nouveau système dématérialisé. Cela permettrait aux usagers de la route d’avoir simplement un accès vers ce système et d’avoir les données stockées numériquement. C’est un moyen qui apparaît plus simple pour tout le monde, mais qui demande un peu de temps pour être démocratisé et s’assurer qu’il n’y ait pas de faille de sécurité. Une solution qui va demander encore un peu de temps pour être mise en place si elle venait à être acceptée, mais qui d’après les assureurs permettrait aux usagers de se déplacer plus simplement sans avoir cette vignette et surtout l’attestation qui va avec dans sa boîte à gants ou avec sa carte grise.

Vers une transition progressive 

Le but de la numérisation est d’éviter l’impression de près de 50 millions de véhicules par an. On retrouverait toujours les informations dans le fichier des assurés, mais les automobilistes n’auraient plus à installer cette vignette sur le véhicule, ni la changer dès qu’elle est hors des dates de validité. Grâce à l’accès pour les assurances et les forces de l’ordre à un service numérique, la fédération des assureurs estime qu’il n’est plus nécessaire d’avoir besoin d’une version papier. La mise en place d’un tel changement demande du temps afin que la fédération démontre la simplicité et la praticité des documents en ligne. Malheureusement, les discussions ont été perturbées par les élections et le changement de gouvernement, mais l’on pourrait bien voir arriver cette décision d’ici à quelques mois. 

A lire aussi : Massage du dos : quel équipement choisir ?

Une décision qui serait aussi partagée par les automobilistes puisque Pierre Chasseray, délégué général de l’association 40 millions d’automobilistes est plus que favorable à cette initiative. En effet, à une époque où l’on interpelle les gens et les pouvoirs publics sont l’importance des actions en faveur du climat, s’abstenir d’envoyer 50 millions de documents papiers par an est une bonne idée. Il n’y a aucun intérêt à garder la vignette ni l’attestation et cela pourrait même éviter à certains maladroits des petites amendes qui peuvent monter à 35 € en cas d’oubli ou de vignette dont la date n’est plus valide sur le véhicule. 

Partager.