Comment changer d’assurance habitation ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous avez souscrit à une assurance habitation, mais dernièrement, vous sentez que vous avez besoin d’une meilleure prestation de services. Vous êtes en droit de changer d’assurance habitation. On vous en dit plus dans les lignes suivantes.

Trouver le nouveau prestataire

Puisque vous avez pris la décision de choisir un nouveau prestataire pour vous offrir des services de qualité supérieure, vous devez vous charger de trouver la bonne entreprise.

A lire en complément : Aménager son intérieur devient facile avec l'aide d'une boutique

Pour choisir parmi tous, un seul et même outil sert de référence : le comparatif. Cela va vous aider à voir les points forts et les points faibles de chaque entreprise. De cette façon, vous avez assez de données pour réaliser un choix de prestataire objectif basé sur des informations fiables et crédibles. Le rapport qualité-prix doit vous intéresser mieux qu’un quelconque détail superflu.

Résilier l’ancien contrat

La résiliation de l’ancien contrat est une condition indispensable à la signature du nouveau contrat. Une fois que vous avez sélectionné le bon prestataire comme nouvelle agence, il doit y avoir les formalités requises auprès de l’ancien assureur. Il faut noter que cela peut prendre du temps en fonction de votre connaissance des textes en vigueur.

A voir aussi : Comment éviter la déperdition de chaleur dans votre maison ?

En réalité, vous n’avez pas le droit de résilier un contrat d’assurance habitation tant que le contrat n’a pas une durée de vie d’un an. C’est la loi Hamon qui vous offre cette facilité. C’est seulement une fois le délai de 12 mois de collaboration achevé que vous pourrez signaler à votre ancien assureur le besoin de changer de fournisseur. Celui-ci devra coopérer. Vous pourriez par respect de la loi Châtel obtenir votre résiliation d’assurance habitation le jour même de l’anniversaire de la collaboration avec votre ancien assureur.

Dans la pratique, les clients préfèrent confier les formalités à leur nouvel assureur. Celui-ci doit se plier en quatre pour résilier l’ancien contrat. Il sait que la signature de son contrat dépend de cela. Vous n’avez alors pas de tracasseries à gérer. Entre professionnelles, les agences se comprennent et vous vous en sortez avec un contrat plus avantageux et un nouveau fournisseur.

En dehors des cas développés, il y a des situations exceptionnelles qui permettraient à un assuré de résilier son contrat de façon extraordinaire, c’est-à-dire sans respect de quelle que loi que ce soit.

Signer le contrat

Pour signer le contrat, il faut avant tout le lire. Cette étape vous aide à obtenir la meilleure information sur les clauses de collaboration.

Pour la signature du contrat, vous devez réunir les mêmes pièces qu’au départ pour la signature avec l’ancien prestataire. Il faudrait veiller à obtenir sa copie du document signé.

Pour information, vous avez la possibilité de ne pas changer votre assureur si le contrat d’assurance habitation ne vous convient plus. Les textes légaux vous autorisent à renégocier les clauses du contrat à n’importe quel moment. Vous procédez alors à une modification de contrat et non à un changement. C’est une option que vous pourriez essayer si votre situation n’admet pas de résiliation.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons