Gel hydroalcoolique : comment reconnaitre le bon et comment l’utiliser efficacement ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

En cette période de pandémie due au coronavirus, des gestes simples et anodins sont devenus vitaux : le lavage des mains par exemple. Mais la plupart du temps, lorsque laver ses mains n’est pas possible, on fait recours au gel hydroalcoolique qui remplit quasiment la même fonction. Mais pour se prémunir des virus comme le Covid-19, le choix adapté ainsi que l’utilisation conséquente de ce gel sont cruciaux. En tant que consommateur, informez-vous donc à ces propos afin de faire des choix judicieux.

À quoi reconnait-on un bon gel hydroalcoolique ?

Pendant un court moment, lorsque la pandémie battait son plein, on remarqua une brève pénurie de gels hydroalcooliques sur le marché. Tout de suite après, le marché s’est vu inondé d’une pléthore de ce type de produits. Sont-ils tous de bonne qualité ? Comment distinguer le bon grain de l’ivraie ? Difficile, direz-vous. Eh bien, tout au moins, nous sommes certains que les produits de protectio.ch sont recommandables en la matière. Retenez qu’un gel hydroalcoolique de bonne qualité doit répondre aux trois critères suivants :

A lire également : L’intérêt du trampoline en fitness

  • il doit être conforme à la norme NF EN 14476 (pour la France). Cela signifie que ce produit a été testé et certifié conforme selon les règlements et textes en vigueur en France. Ce marquage est le plus souvent inscrit sur l’emballage du gel hydroalcoolique en question.
  • La quantité d’alcool présente dans le produit désinfectant doit être comprise entre 60 % et 70 %. En dessous de cette norme, les propriétés microbicides et particulièrement celles virucides ne sont pas au rendez-vous. Mais au-dessus de cette norme, des éruptions cutanées peuvent être subies par l’utilisateur. Au passage, l’utilisation de l’alcool à 90 ° est fortement proscrite, car même si les propriétés virucides sont présentes, l’utilisation d’un tel produit pourrait détruire vos mains.
  • Vous devez aussi faire attention à la composition du gel, recherchant en effet la présence du triclosan. Cette substance retrouvée le plus souvent dans les produits cosmétiques est contre-indiquée comme composant des gels hydroalcooliques. Le triclosan aurait des propriétés qui entraineraient une résistance aux antibiotiques et d’autres désagréments. La norme, en tout cas, celle que l’Organisation Mondiale de la Santé recommande pour la composition des gels hydroalcooliques se limite aux quatre ingrédients suivants : alcool, eau distillée, peroxyde d’hydrogène et glycérol. La Confédération Suisse reconnait et complète à quelques exceptions près cependant cette norme. Si analyser toutes ces caractéristiques paraît assez harassant pour vous, faites donc confiance à votre pharmacien. Il saura vous proposer des gels hydroalcooliques adéquats.

Comment utiliser son gel hydroalcoolique pour de mieux se protéger ?

Si vous avez le choix entre laver vos mains et utiliser le gel, il est préférable que vous laviez vos mains au savon. En effet, le gel ne lave pas les mains ; il tue uniquement les virus et bactérie. Mais si l’option n’est point offerte, obtenir un résultat optimal nécessite une excellente utilisation. Dans un premier temps, retirez bagues et bijoux de vos doigts. Déposez une quantité équivalente à une noix de gel hydroalcoolique dans les mains. La Confédération Suisse recommande (pour une efficacité sans faille) une durée d’application minimale de 30 secondes. Les doigts, les ongles et la paume des mains sont les endroits qui doivent être bien frottés. Contrairement à l’application du savon, le gel doit s’appliquer sur des mains sèches. Frottez donc bien en faisant attention à ne point éviter les parties nécessaires et le tour serait joué.

Vous avez actuellement les informations nécessaires pour choisir un bon gel hydroalcoolique. Vous savez aussi comment l’utiliser pour vous prémunir des différents virus. La balle est donc dans votre camp en ce qui concerne l’hygiène de vos mains.

A lire en complément : Un gazon toujours vert et sans entretien ? Optez pour le gazon synthétique !

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons