1001 Taxis veut se mesurer à Uber

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La concurrence entre Uber et les taxis en France est loin de connaitre son épilogue. Cette fois-ci, c’est l’entreprise Ata Electronics, basée à Aix en Provence qui s’est lancée dans la bataille. Connue pour équiper les taxis depuis plusieurs années, elle vient de créer sa propre application dans le but de faire face au géant Uber. Il s’agit d’une application permettant de géolocaliser partout dans le monde le taxi le plus proche et de le réserver. La particularité de cette application, et sans doute ce qui fera son succès, c’est qu’elle permet d’estimer le temps d’attente, le temps de course et surtout la possibilité de payer directement via la plateforme offerte. Son nom : 1001 Taxis. Son objectif est tout aussi clair : concurrencer Uber. Ni plus ni moins.

Son principal défi : s’adapter

Si l’on analyse bien 1001 Taxis, on se rend compte qu’il s’agit d’une solution numérique répondant à une autre solution numérique. Toutefois, l’offensive à Uber ne s’arrête pas là, car le point faible des taxis par rapport à Uber, c’était le volet organisation. Avec cette application, tous les taxis seront connectés via un appareil embarqué. Ils vont alors former un réseau. Pour les compagnies de taxi à Marseille, elles vont proposer aux utilisateurs plusieurs options de services telles que la présence de WiFi, de chargeur ou encore d’un chauffeur parlant une langue étrangère.

A lire en complément : Tout savoir sur le réservoir hydraulique équipé

Autre atout, et pas des moindres, c’est la transparence de cette solution numérique, car l’utilisateur sait à l’avance le tarif à payer. Dès lors, il ne vit plus avec la peur de prendre un taxi traditionnel ayant peur d’avoir une facture très élevée. L’idée est alors de modifier les réflexes des utilisateurs.

A découvrir également : BuildingTranslate: un site de traduction propre au secteur du bâtiment

Quel retour sur investissement ?

Pour le moment, la formule proposée est très intéressante et semble convaincre. En effet, en seulement 2 semaines, plus d’une centaine de courses ont été effectuées et environ 400 chauffeurs de taxi à Marseille sont désormais connectés. Outre la France, 1001 Taxis est aussi présents dans 5 autres pays : La Suisse, le Maroc, le Bénin, l’Espagne et le Canada. En ce moment, l’idée est de réussir à s’implanter partout en France et dans les principales villes d’Europe et d’Amérique du Nord. L’objectif en hexagone reste de 10.000 taxis inscrits avec des profils de chauffeurs très variés. Pour un investissement total de 500.000 euros pour l’application et 3 millions d’euros pour l’appareil embarqué, il faut dire qu’il s’agit d’un projet assez important. Mais les retours sur investissement ne devront plus tarder.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons